« Youssou Ndour ne savait pas remplir le dossier de candidature » : Fekké Ma Ci Bolé attrait à la barre le Pr Isaac Yankhoba Ndiaye et « l’as »




Le tollé sur les dépôts de candidature de la fumeuse présidentielle de 2012 termine à la barre. L’affaire risque d’opposer « Fekké Ma Ci Bolé » de Youssou Ndour, le professeur  Issac Yankhoba Ndiaye du Conseil constitutionnel, et le journal « l’as ». La déclaration diffusée dans le documentaire du journaliste Amadou Diaw intitulé « Conseil constitutonnel : Carnets secrets » ne sont pas du tout pour plaire au mouvement citoyen du ministre conseiller du président Sall qui menace de porter plainte contre les deux parties.


Sur l’invalidation de la candidature de leur leader en 2012, l’un des cinq sages et vice-président du conseil constitutionnel, Issac Yankhoba Ndiaye estime un tantinet ironique que : «Youssou Ndour ne savait même pas remplir un formulaire de candidature» et qu’ « il est allé à la Médina se faire des signatures qui ne pouvaient  être validées», livre le journal dans sa parution d’hier lundi 24 mars.
Réagissant à la déclaration, le mouvement Fekké Ma Ci Bolé d’indiquer que  « le professeur Ndiaye n’était pas présent dans la salle où il n’y avait que les membres du directoire de Youssou Ndour et Mme la Greffière du conseil constitutionnel ». Pour le camp de l’ancien ministre du Tourisme qui renvoie au rapport de l’Union européenne qui souligne  que les signatures déposées par le candidat  étaient bien valables, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un règlement de comptes surtout que cette déclaration est faite deux (2) ans après les événements.


Fort de ce fait, Fekké Ma Ci Bolé annonce une plainte contre le membre du conseil constitutionnel et le journal « l’as » qui dit attendre cette plainte.


Mardi 25 Mars 2014 - 20:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter