Youssou Ndour raconte le film de sa blessure à la place de l'Indépendance

C’est un Youssou Ndour boiteux qu’on a aperçu ce jeudi, au sortir de son tête à tête avec l’émissaire de l’UE et de la CEDEAO, Olusegun Obasanjo, dans un hôtel de Dakar. Interpellé sur l’état de sa santé, le président du mouvement Féké maci bolé narre le scénario de sa blessure.



Youssou Ndour raconte le film de sa blessure à la place de l'Indépendance
Les séquelles de la marche de mercredi dernier à la place de l’Indépendance pour contester la candidature d’Abdoulaye Wade sont toujours visibles sur la démarche éclopée de l’artiste planétaire. « Lorsqu’on quittait Ponty pour avancer afin d’accéder à la place de l’Indépendance, des gens ont infiltré notre foule. Je ne sais pas si  ce sont des policiers ou pas mais ce sont ces gens qui non seulement ne font pas partie de nous, mais qui  lançaient des cailloux pour provoquer les services d’ordre et les inciter à nous rétorquer des grenades lacrymogènes », rappelle-t-il.
 
C’est dans cette mêlée, poursuit Youssou Ndour, que la porte de la voiture a percuté ma jambe, au moment où je m’apprêtais à entrer dans la voiture. « C’est douloureux mais comparé aux gens qui ont perdu la vie dans ces manifestations, ce n’est vraiment pas grand-chose », juge le président de Féké maci bolé.
 
 


Vendredi 24 Février 2012 - 02:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter