Youssou Ndour représente en lui-même un groupe de pression selon Abdoul Aziz Diop



Youssou Ndour représente en lui-même un groupe de pression selon Abdoul Aziz Diop
Expliquant en partie sa décision de quitter la coalition Benno Bok Yakar, Youssou  Ndour, leader du mouvement « Fekké ma ci bolé », faisait cette comparaison, « la coalition ressemble en fin de compte à un groupe de pression où on passe son temps à manœuvrer jusqu’à oublier l’essentiel ».
 
En réaction face à cette sortie, Abdoul Aziz Diop, l’ancien porte-parole du M23, conseiller spécial du président de la République considère que « celui qui a incarné le véritable groupe de pression c’est Youssou Ndour lui-même dans sa déclaration. » Dans ses explications, Diop ajoute qu’un groupe de pression est antinomique aux partis politiques, un groupe de pression ne participe pas  aux élections là où  Benno Bok Yakar demeure  une coalition de partis politiques.  Une sorte de nécessité politique car « dans toutes les grandes démocraties, les coalitions sont au pouvoir, les majorités absolues incarnées par un seul parti n’existe plus dans les grandes démocraties », pense Abdoul Aziz Diop qui soutient que « Youssou Ndour représente ainsi un groupe de pression car un groupe de pression se caractérise  par des déclarations fracassantes comme celle de Youssou Ndour, par des pétitions ou manifestations contrairement aux partis politiques qui concourent au suffrage des citoyens. »
 
Et sur la coalition, le conseiller du chef de l’Etat qui était dans l'émission remue-ménage de la Rfm de ce dimanche, prétend que «  Benno Bok Yakar est le meilleur test pour notre élite politique quant à son degré de patriotisme. » 


Dimanche 17 Novembre 2013 - 12:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter