Youssou Touré met les pieds dans le plat: "Nous n'avons plus d'école"

Pour une année 2014-2015 qui s’annonce ce 29 septembre pour les enseignants, sans perturbations, il n’y a pas de préalable qui tienne car dit Youssou Touré, «nous n’avons plus d’école ».



Youssou Touré met les pieds dans le plat: "Nous n'avons plus d'école"
Le secrétaire d’Etat en charge de l’Alphabétisation est d’avis qu’ «il y a trop de palabres, de discours ». Mais le constat est là selon lui, «nous n’avons plus de système éducatif. C’est ça, la réalité ». Pis, pour Youssou Touré, « les assises nationales sur l’Education, n’ont servi à rien du tout ». Le secrétaire d’Etat de dire qu’ «aujourd’hui, le problème se situe à tout un niveau. Il y a la responsabilité de l’Etat. Il y a aussi, la responsabilité des syndicats d’enseignants ». Mais ce qu’il ne comprend pas, c’est « comment peut-on avoir dans un pays aussi petit que le Sénégal, près de 40 organisations syndicales ». Fort de ce fait, « pourquoi, on ne va pas vers des élections de représentativité pour déterminer la représentativité des uns et des autres, qu’on puisse avoir des interlocuteurs crédibles », propose-t-il en indiquant que «c’est de la responsabilité de tout le monde parce qu’aujourd’hui cinq (5) personnes se lèvent un beau matin, mettent sur pied un syndicat et participent au débat national ».
 

« On fait dans la propagande, dans l’agitation. Les années scolaires se suivent et se rassemblent. En octobre, on dépose des préavis de grève, ce sont des mots d’ordre, des plans d’action,  à n’en plus finir. Et évidemment, il va de soi que le gouvernement est responsable par rapport à cette anarchie ambiante qui pollue le système », tance Youssou Touré qui martèle : «nous n’avons plus d’école ». De ce fait, «il faut prendre le taureau par les cornes, véritablement prendre conscience de cette situation, discuter, échanger pour que l’école sénégalaise reparte sur de nouvelles bases », préconise-t-il sur les ondes de la Rfm. Au lieu de «continuer à faire des palabres». 


Lundi 29 Septembre 2014 - 14:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter