Youssouf Hadji réveille Nancy

Youssouf Hadji a fait un bien fou à Nancy en inscrivant un doublé alors que Brest menait 1-0 à Picot, lundi soir (2-1). Les Lorrains signent leur première victoire en 9 matches, tandis que le SB29 reste deuxième.



Youssouf Hadji réveille Nancy
Le match: 2-1
Bonnet enfoncé jusqu'aux oreilles dans les tribunes frigorifiées de Marcel-Picot, le président de l'ASNL, Jacques Rousselot, avait la mine des mauvais jours. De ceux qui s'égrènent depuis plusieurs semaines alors que les Lorrains restaient au coup d'envoi sur huit matches sans victoire en Championnat (deux nuls, six défaites). Le début de rencontre encore cataclysmique des hommes de Pablo Correa (suppléé par Vincent Hognon pour cette soirée) n'a pas eu de quoi rassurer le dirigeant. Sur une perte de balle de Lenglet, les nouvelles armes brestoises ont déprimé les travées. Pelé, arrivé cet hiver en provenance de Lorient a trouvé Courtet, autre recrue du mercato (Reims), dont la frappe croisée a fait mouche (9e). Nancy avait encore complètement manqué son entame.

Brest avait allumé la première mèche (Perez, 5e) mais l'ouverture du score a curieusement coupé les jambes des joueurs d'Alex Dupont. Johan Ramaré l'a reconnu en fin de match au micro d'Eurosport: «On a arrêté de jouer après le but. Nancy a mérité de gagner. Il faudra vite montrer autre chose». Thébaux a sauvé le dauphin de Troyes devant le jeune (18 ans) Lusamba (32e), entré à la place de Karaboué, blessé à une cuisse (20e). Le gardien brestois a dû encore s'employer sur un violent coup franc de Cétout juste avant la pause (45e+1). Mais Nancy n'a pas lâché l'affaire au retour des vestiaires et redonné le sourire à son président, toujours frigorifié mais nettement plus détendu...

L'homme du match: Youssouf Hadji

L'attaquant marocain a été le l'homme de la seconde période. Il a doublé en une mi-temps son capital but (de 2 à 4). Le plus vieux joueur sur le terrain (34 ans) a d'abord réussi un superbe geste technique: sur un ballon en profondeur sur la gauche, son petit extérieur du pied droit a lobé Thébaux qui ne s'attendait visiblement pas à ça (1-1, 55e). Hadji a doublé la mise et offert son premier succès à Nancy depuis le 10 novembre en L2. Sur une remise de Dale, aérien dans la surface, il a anticipé la trajectoire et devancé deux défenseurs pour marquer de près (2-1, 71e).

La décla: «On est encore vivant»

Youssouf Hadji, au micro d'Eurosport: «On avait montré de belles choses à Nîmes mais ça n'avait pas payé (1-1, but nancéien d'Hadji, déjà). On prend encore un but en début de rencontre mais on s'est accroché. Il fallait un petit plus. On l'a montré face à Brest qui est sur le podium. On est encore vivants.» Nancy remonte à la 9e place à sept points du podium (Dijon, 3e). Pour Brest, première défaite en quatre matches, c'est la mauvaise opération. Bien que tenu en échec vendredi par le Gazélec Ajaccio (1-1), Troyes accroit son avance en tête du Championnat (sept longueurs).
 
 


l'équipe.fr

Mardi 10 Février 2015 - 12:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter