Ziguinchor – Village électoral de « You » : des projecteurs de Youssou Ndour saccagés

Des nervis ont perturbé vendredi soir l’installation du village électoral prévu à la place de Gao de Ziguinchor (sud), à l’initiative du leader du Mouvement "Fekke Maci Boole", en endommageant des lampes et phares d’éclairage.



Ziguinchor – Village électoral de « You » : des projecteurs de Youssou Ndour saccagés
"Ils ont attaqué le véhicule qui transportait le matériel. Ils ont même tenté de faire tomber le podium. Cette agression est inqualifiable et on ne peut pas comprendre pourquoi, ils agissent de cette façon", a déploré Aliou Ndiaye, directeur de campagne de Youssou Ndour.

Selon lui, ces faits qui se sont déroulés aux environs de 23h30 visent à faire peur aux populations en leur empêchant de se rendre à la manifestation que le chanteur compte tenir samedi à la place de Gao dans le cadre de son programme "Woor Ndombo" (ceinturer en wolof), en soutien au candidat Macky Sall pour le second tour présidentiel prévu le 25 mars.

"C’est peine perdue et on ne l’acceptera pas. Inchallah, on tiendra notre manifestation sur cette place de Gao", a martelé le directeur de campagne de Youssou Ndour.

"Un certain Lamine Bodian a dit ici sur une radio locale que Youssou Ndour est persona non grata à Ziguinchor (…). S’il pense que nous allons laisser les choses passer par pertes et profits, il se trompe. Nous porterons plainte contre lui, parce que c’est un acte prémédité", a annoncé M. Ndiaye.

Lamine Bodian, le secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes (UJTL, affilée au PDS, au pouvoir) a nié être à l’origine de cet incident qu’il a mis sur le compte des jeunes de l’Alliance pour la République (APR).

Il a reconnu que des jeunes libéraux ont occupé la place de Gao pour y organiser une séance de danse, en précisant qu’ils n’ont pas intérêt à disperser leur propre manifestation.

"Nous prendrons toutes nos dispositions samedi pour faire face à ces actes de sabotage. Abdoulaye Baldé (le maire de Ziguinchor) n’est ni de prés ou de loin mêlé à cette tentative de sabotage de la manifestation de Fekke Maci Boolé", s’est défendu le jeune libéral.

Le mandataire de la coalition Bennoo Bokk Yaakar Benoit Sambou a de son côté mis en garde les responsables des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012) contre toute "dérive", en précisant qu’ils ont alerté pour cela les autorités de Ziguinchor.

Youssou Ndour séjourne samedi à Ziguinchor où il doit animer une série de manifestations à la place de Gao où sera installé son village électoral.

A cette occasion, un certain nombre de services seront offerts aux populations, dont des consultations médicales gratuites, des soins esthétiques. Des séances d’orientation sur l’emploi de même que des séances d’initiation au vote sont également prévues dans le cadre de cette manifestation.

Le village électoral accueillera également un forum sur la paix en Casamance animé par l’ancien gouverneur Saliou Sambou, par ailleurs coordonnateur national du mouvement "Fekke Maci Boole" et Robert Sagna, ancien maire de Ziguinchor.

Des visites de courtoisie à certains dignitaires de la ville sont prévues samedi matin dans l’agenda du chanteur, qui compte par ce biais expliquer son soutien à l’ancien Premier ministre Macky Sall, challenger du président sortant Abdoulaye Wade lors du second tour de la présidentielle, prévu le 25 mars prochain.

Youssou Ndour se rendra à partir de 11 h au siège de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance pour décliner sa vision relative à ce dossier et évoquer l’aide qu’il entend apporter aux couches vulnérables et aux victimes du conflit.

Dépêche – APS



Samedi 17 Mars 2012 - 10:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter