Zimbabwe: Robert Mugabe remporte la présidentielle avec 61% des voix dès le premier tour

Les résultats sont tombés en fin d'après-midi, ce samedi. Robert Mugabe, âgé de 89 ans, au pouvoir depuis trente-trois ans, est réélu président du Zimbabwe avec 61% des voix dès le premier tour. Son parti, la Zanu-PF, obtient aussi la majorité qualifiée des deux tiers à l'Assemblée. Le principal rival de Mugabe, le Premier ministre Morgan Tsvangirai, est crédité de 34% des suffrages. Jacob Zuma, le président sud-africain, a adressé ce dimanche « ses profondes félicitations » au président Mugabe.



Zimbabwe: Robert Mugabe remporte la présidentielle avec 61% des voix dès le premier tour

Les résultats officiels des élections qui se sont tenues le mercredi 31 juillet au Zimbabwe ont été annoncés ce samedi 3 août, dans l'après-midi. Robert Mugabe, au pouvoir depuis 33 ans, a recueilli 61% des voix au premier tour, contre 34% des voix à Morgan Tsvangirai, son principal opposant.

« Mugabe Robert Gabriel, du parti Zanu-PF est par conséquent déclaré dûment élu président de la République du Zimbabwe. La mesure prend effet à partir d'aujourd'hui, 3 août 2013 », a solennellement déclaré Rita Macarau Mugabe, présidente de la commission électorale du Zimbabwe. La Zanu-PF, parti de Robert Mugabe, obtient par ailleurs la majorité des deux tiers à l'Assemblée.


Zimbabwe: Robert Mugabe remporte la présidentielle avec 61% des voix dès le premier tour
Morgan Tsvangirai va constester les résultats

Morgan Tsvangirai a annoncé que son parti, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), boycottera le gouvernement issu des urnes. « Le Conseil national du MDC a décidé qu'il ne légitimerait pas des institutions issues d'une élection illégale et par conséquent qu'il ne participera pas à ces institutions du gouvernement », a déclaré Morgan Tsvangirai, samedi 3 août, après l’annonce des résultats officiels donnant Robert Mugabe vainqueur dès le premier tour.

« Le MDC est déterminé à utiliser tout moyen pacifique, légal, politique, constitutionnel et diplomatique pour résoudre la crise en cours », a-t-il ajouté, indiquant son intention d'aller en justice pour contester ces résultats.

 

L'Union européenne « inquiète »

La représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton, s'est également exprimée dès l’annonce des résultats par la Commission électorale du Zimbabwe. Elle a dit son inquiétude concernant « des allégations d’irrégularités » et des rapports faisant état d’une « participation incomplète ». Dans un communiqué, Catherine Ashton pointe également « un manque de transparence ».
 

« Le vote a eu lieu dans des conditions pacifiques, et c’est une bonne chose. Nous espérons que tout le monde va continuer à être dans cet esprit pacifique, même après les résultats », a précisé le porte-parole de Catherine Ashton, Mickael Mann, au micro de RFI. « Nous sommes en même temps inquiets des irrégularités qui ont été rapportées, du manque de participation de certains groupes et de certaines faiblesses dans le processus électoral », regrette-t-il. Assurant que la représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères va « continuer à suivre les développements et continuer de travailler étroitement avec nos partenaires internationaux, dans les jours et semaines qui viennent », il enjoint les parties en présence à « maintenir l’ordre dans le pays ».

L'appel au calme de Ban Ki-moon

Pour le secrétaire d'Etat américain John Kerry, les résultats des élections au Zimbabwe ne sont pas « crédibles ». La Grande-Bretagne émet, elle aussi, de « sérieux » doutes sur la crédibilité de ces résultats.

La situation au Zimbabwe préoccupe par ailleurs le secrétaire général de l'ONU. Ban Ki-moon a appelé vendredi les deux hommes, Mugabe et Tsvangirai, à envoyer « des messages clairs d'appels au calme » à leurs sympathisants. Ban Ki-moon a également fait dire, par la voix de son porte-parole, qu'il espérait voir les querelles sur les résultats du scrutin de mercredi être réglées « de façon transparente et juste ». 


Dépêche

Dimanche 4 Août 2013 - 15:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter