Zimbabwe: l’ascension de Grace Mugabe

Au Zimbabwe, la femme du président Robert Mugabe, Grace Mugabe, a obtenu un doctorat en philosophie. Elle fait partie des 3 274 étudiants qui ont été diplômés le 12 septembre par l’Université de Harare. La nouvelle en a surpris plus d’un, d’autant plus que Grace Mugabe se serait inscrite à l’université il n’y a que quelques mois. Beaucoup y voient une étape dans l’ascension politique de Grace Mugabe.



Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, le 22 août 2013, lors de la cérémonie d'investiture à Harare, aux côtés de son épouse Grace.
Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, le 22 août 2013, lors de la cérémonie d'investiture à Harare, aux côtés de son épouse Grace.

Le curriculum vitae de Grace Mugabe s’allonge. Initialement secrétaire dans le bureau du président Robert Mugabe, elle est ensuite devenue sa femme. Puis, femme d’affaires, détenant des exploitations de vaches laitières.

Depuis peu, Grace Mugabe s’est lancée en politique. Elle est candidate au poste de présidente de la ligue des femmes du Zanu-PF, le parti au pouvoir. Ce poste lui permettra de siéger au bureau politique du parti.

Pour Dewa Mavhinga, de la Coalition Crise au Zimbabwe, il n’y aucun doute. Robert Mugabe est en train de préparer sa femme à sa succession. « Mugabe tente de gagner du temps pour construire un système oligarchique dans lequel il veut placer les membres de sa famille, ses amis et s’assurer qu’ils sont enracinés dans la structure du Zanu-PF. C’est pour cela que vous voyez désormais apparaître sa femme. Le Zimbabwe est en train de se diriger vers une transition oligarchique », estime Dewa Mavhinga.

Avec ce doctorat, Grace Mugabe assoit sa crédibilité intellectuelle, notamment face aux poids lourds du parti au pouvoir, dans la course à la succession de Robert Mugabe.


Rfi.fr

Mercredi 17 Septembre 2014 - 13:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter