Zlatan voulait être Messi

Le quart de finale de la Ligue des champions entre le PSG et le FC Barcelone va donner la possibilité à Zlatan Ibrahimovic de prendre une revanche sur le club catalan. Le géant suédois n’avait pas réussi à s’adapter au groupe et à Pep Guardiola lors de son unique saison (2009-2010), malgré 24 buts inscrits. Gerard Piqué est revenu sur cet échec.



Zlatan voulait être Messi

Connu pour avoir été sacré champion avec tous ses clubs depuis son départ de Malmö (l’Ajax, la Juve, l’Inter, le Barça et le Milan), Zlatan Ibrahimovic n’en oublie pas qu’il n’a jamais remporté la Ligue des champions. Son échec le plus retentissant, collectivement et individuellement, reste probablement son passage au FC Barcelone, lors de la saison 2009-2010. Malgré 24 buts inscrits toutes compétitions confondues, l’attaquant alors échangé avec Samuel Eto’o avait notamment été l’un des points faibles des Blaugranas lors de l’élimination en demi-finales de la Ligue des champions face aux Nerazzurri.

A seulement deux jours de retrouver le Suédois, en quart de finale aller de la C1, Gerard Piqué est justement revenu sur l’expérience catalane de l’avant-centre. "Je ne crois pas qu’il n’était pas fait pour cette équipe. En début de saison ici, il avait marqué beaucoup de buts", explique le défenseur central, avant de poursuivre: "C’était une décision de l’entraineur. Pep Guardiola préférait un autre attaquant et Zlatan s’est vu comme un second rôle, pas comme l’acteur principal, et ça ne lui a pas plu. Il n’a pas obtenu ce qu’il voulait". La grande star du PSG avait notamment failli à s’entendre avec Lionel Messi, l’homme fort incontesté de l’équipe (qui allait d’ailleurs en profiter pour se fixer dans l’axe).

Interrogé par Canal + ce dimanche, le défenseur de la sélection espagnole, en difficultés ces derniers temps, n’a pas semblé impressionné par son adversaire européen. "C’est une équipe qui a renouvelé son effectif. Sont arrivés Zlatan, Thiago Silva… Ils ont dépensé beaucoup d’argent mais pour gagner des titres il faut former une équipe. Ça ne sert à rien d’avoir plein d’étoiles", a lancé Gerard Piqué. Le Barça se souviendra néanmoins que ses 3 dernières non victoires en Ligue des champions ont été concédées face à des équipes très défensives pour l’occasion (MU, l’Inter et Chelsea). Le PSG de Carlo Ancelotti est donc paré sur ce point.



source: Football.fr



Mardi 2 Avril 2013 - 16:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter