Zone UEMOA : l’inflation devrait dépasser la norme dans les neuf premiers mois de 2012

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) prévoit un taux d’inflation de 3,6% sur les trois premiers trimestres de cette année, soit 0,6 point de plus que le niveau à ne pas dépasser dans la zone UEMOA.



Zone UEMOA : l’inflation devrait dépasser la norme dans les neuf premiers mois de 2012

« Les perspectives à moyen terme laissent apparaître que l’inflation se maintiendrait à un niveau élevé. En effet, le taux d’inflation varierait entre 3,0% et 3,6% sur les trois premiers trimestres de l’année 2012, avant de refluer, à partir d’octobre 2012, sous l’hypothèse d’une bonne campagne agricole 2012/2013 », indique le Comité de politique monétaire (CMP) de la BCEAO, qui s’est réuni mercredi à Dakar.

Dans un communiqué, le CPM annonce que « depuis le début de l’année 2012, le taux d’inflation affiche une tendance à la hausse liée à l’impact de la mauvaise campagne agricole 2011/2012 sur les prix des céréales locales, notamment dans les pays du Sahel ».

En février dernier, fait-il savoir, le taux d’inflation en glissement annuel est estimé à 2,9%, après 2,5% en décembre 2011.

« Au regard des risques sur l’inflation, les membres du CPM ont recommandé aux Etats membres de veiller à un bon approvisionnement des marchés céréaliers de l’Union », au « développement des infrastructures de stockage », à « la maîtrise de l’eau » et à « l’accroissement de la production des cultures de contre-saison ».

Le CPM a décidé de maintenir les taux d’intérêt directeurs de la BCEAO à leur niveau actuel, selon le communiqué.

Le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres et le taux d’intérêt des opérations sur le guichet de prêt marginal restent respectivement fixés à 3,25% et 4,25%.

« Dans le souci de desserrer les contraintes sur la liquidité des banques et de conforter les conditions d’un financement approprié de l’économie, le CPM a décidé de ramener le coefficient des réserves obligatoires à 5% pour l’ensemble des banques des pays de l’Union, soit une baisse de deux points de pourcentage, avec pour date d’effet le 16 mars 2012 », lit-on dans le communiqué.

APS



Jeudi 8 Mars 2012 - 00:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter