lutte contre le tabac : Le mouvement No Smoking Revolution veut diminuer le taux de consommation

Les responsables du mouvement No Smoking Revolution, par le biais du chef de projet, Karamokho Badiane, veulent diminuer le taux de consommation de tabac au Sénégal. Contrairement aux apparences, une campagne, Nicoteen, a été lancée pour attirer l’attention du jeune public sur l’existence de la loi anti tabac. Ils demandent ainsi les autorités d’accélérer les décrets d’application.



C’est pour décourager les usagers du tabac que Nicoteen a été lancé par No Smoking Revolution. Ainsi, les responsables de ce mouvement, par le biais du chef de projet, Karamokho Badiane, précisent que ce produit n’a jamais existé. « C’est simplement une stratégie de communication qui a été mise en place pour pousser les sénégalais à s’indigner, à réagir, à reparler la loi anti tabac qui a été votée en 2014 », explique-t-il. Ainsi, il rappelle que la loi qui a été votée par l’assemblée le 14 mars 2014, est une excellente nouvelle qui a pris tous les paramètres de lutte contre le fléau.
 
Ainsi, le responsable dudit Mouvement, Karamokho Badiane,  qui a fait  un plaidoyer destinés aux autorités, s’indigne de la vente de tabac au niveau des écoles aux enfants. Les internautes mobilisés pour stopper le tabac au Sénégal,  « No smoking révolution, ont lancé une pétition le 5 février dernier. Ce, pour une implémentation rapide de la loi antitabac du Sénégal », livre « Libération ». 


Vendredi 12 Février 2016 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter