obama, prix nobel de la paix 2009: la récompense des efforts



obama,  prix nobel de la paix 2009: la récompense des efforts
Cette citation de Corneille pourrait bien s’appliquer au président des Etats-Unis, lauréat du prix Nobel de la Paix 2009. Le nombre d’années en fonction n’a pas été déterminant pour les membres du jury d’Oslo pour récompenser le chef de l’exécutif américain. En effet, ils ont tenu à valoriser l’action de Barack Obama qui a redonné espoir non seulement à son peuple mais à toute la race humaine. Il a été ainsi une source d’inspiration pour tous ceux qui ne s’intéressaient plus à la politique. Son élection a mobilisé notre village planétaire. Et tous, les yeux rivés sur le petit écran nous avons suivi l’élection du porteur d’espoir qui a suscité un mouvement de solidarité internationale.

Le jury a récompensé le chef de la Maison-Blanche:

"pour ses efforts extraordinaires en faveur du renforcement de la diplomatie internationale, de la coopération entre les peuples[…], "Le comité a attaché beaucoup d'importance à la vision et aux efforts d'Obama en vue de promouvoir un monde sans armes nucléaires.„

En effet, le 22 septembre l’assemblée générale de l’ONU adoptait à
l’unanimité la résolution de promouvoir le désarmement nucléaire dans le monde.

Le président du jury Thorbjoern Jagland a déclaré : "En tant que président, Obama a créé un nouveau climat dans la politique internationale. La diplomatie multilatérale a retrouvé une position centrale."

Il a ajouté :

"Rarement une personne a capturé l'attention de la planète et donné à sa population l'espoir d'un avenir meilleur".

Le prestigieux prix est une reconnaissance à sa politique de rapprochement des peuples, une incitation à faire davantage et aller de l’avant malgré les écueils qui jalonnent son chemin. Il a œuvré à apaiser les relations inter-raciales
«Cette fois, nous voulons parler des hommes et des femmes de toute couleur et de toute croyance qui servent ensemble, qui combattent ensemble et qui versent ensemble leur sang sous le même fier drapeau ». (Discours sur la race)

Obama prône la concertation dans le respect de la différence, de la tolérance et de la diversité culturelle.

«Je ne peux pas plus le (rev. Wright) renier que je ne peux renier la communauté noire, je ne peux pas plus le renier que je ne peux renier ma grand-mère blanche, une femme qui a fait tant de sacrifices pour moi, une femme qui m'aime plus que tout au monde, mais aussi une femme qui m’avouait sa peur des Noirs qu’elle croisait dans la rue et que, plus d'une fois, j’ai entendu faire des remarques racistes qui m'ont répugné.
Ces personnes sont une partie de moi. Et elles font partie de l’Amérique, ce pays que j’aime » (Discours sur la race)

Avec son discours au Caire, il a posé les bases d’un dialogue avec le monde musulman en déclarant à l’université Al-Azhar :

« Et tout au long de l'histoire, l'islam a donné la preuve, en mots et en actes, des possibilités de la tolérance religieuse et de l'égalité raciale.[..] «Le cycle de méfiance et de discorde doit s'achever», après avoir salué son auditoire par un «Salam aleikum» («Que la paix soit sur vous !») en direction des 1,5 milliards de musulmans. Il a rassuré son audience en affirmant:

« À Ankara, j'ai fait clairement savoir que l'Amérique n'est pas - et ne sera jamais - en guerre contre l'islam »

Sa politique de la main tendue aux pays réfractaires à la démocratie tend à porter fruit. Dans son discours au Ghana, au mois de juillet, il rappelait que l’Histoire regorge d’exemples d’Africains qui ont su prendre leur destinée en charge:

«l'histoire est du côté de ces courageux Africains, et non dans le camp de ceux qui se servent de coups d'Etat ou qui modifient les constitutions pour rester au pouvoir. L'Afrique n'a pas besoin d'hommes forts, mais de fortes institutions.[…]

Nous devons partir du principe qu'il revient aux Africains de décider de l'avenir de l'Afrique. Je dis cela en étant pleinement conscient du passé tragique qui hante parfois cette partie du monde. Après tout, j'ai du sang Africain dans les veines, et l'histoire de ma famille englobe aussi bien les tragédies que les triomphes de l'histoire de l'Afrique dans son ensemble. »

Ferme dans ses convictions, Obama projette une image d’impartialité sur le conflit du Moyen-Orient et sa volonté de le résoudre pacifiquement. La fermeture de la prison Gantanamo Bay demeure l’un de ses objectifs primordiaux. Son engagement sincère pour les problèmes écologiques comme le réchauffement climatique qui affecte notre planète conduira indubitablement à rendre notre monde plus durable, car « Les changements climatiques constituent une menace grave et croissante »(22.9.09)

Et tout ceci en moins d'un an, pendant qu'il se bat dans son pays avec des problèmes cruciaux liés à la crise économique.
Le respect des droits de l’homme, la paix et la liberté pour tous les hommes sont le levain de sa politique. Si certaines voix ont jugé le prix prématuré, le président du jury d’Oslo a tenu à rappeler :

«Nous avons maintes fois essayé de donner le prix pour encourager ce que de nombreuses personnalités essayaient de faire. »

rappelant les cas du chancelier allemand Willy Brandt (1971) pour sa politique de réconciliation avec les pays au-delà du rideau de fer ou « Ostpolitik » ou la « perestroika, glasnost » du dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev (1990).

Le Nobel consacre les choix politiques du président américain qui se distinguent par un effort de rupture et une nouvelle réorientation des relations en matière de politique étrangère.
Cette distinction augmente certes le prestige de Barack Obama et renforce également sa position de leader charismatique, mais il constitue également une énorme pression supplémentaire pour lui. Car, c’est aussi un défi qui l’oblige à respecter ses promesses : faire cesser de couler le sang en Iraq et en Afghanistan.

L’ attribution du Prix Nobel a souvent été critiquée. Pourtant c’est l’un des prix qui souvent n’a pas été décerné faute de candidat ou candidate idéale.

En 1971, Willy Brandt avait été la cible de vives critiques. Lors de la cérémonie à Oslo, il répondait en ces termes à ces détracteurs : « Le prix consacre les efforts permanents et n’ont le résultat définitif d’une action » . C’ est dans ce sens qu’Obama très touché à l’annonce de cette nouvelle a déclaré :
«Je prends la décision du comité Nobel avec surprise et une profonde humilité. Que ce soit clair: je ne considère pas [ce prix] comme une reconnaissance de mes propres mérites, mais plutôt comme celle de l'influence américaine au service des aspirations de gens de tous les pays.[…] Je sais qu'au cours de l'histoire, le prix Nobel de la paix n'a pas seulement été utilisé pour honorer des succès spécifiques; il l'a aussi été comme moyen de donner de l'élan à un ensemble de causes. C'est pourquoi j'accepterai cette récompense comme un appel à l'action, un appel lancé à tous les pays pour qu'ils se dressent face aux défis communs du XXIe siècle. « […] « Ce prix ne récompense pas seulement les efforts de mon administration, [mais aussi] les efforts courageux de gens dans le monde entier."

Le prix lui sera décerné à Oslo le 10 décembre, date anniversaire de la mort de son fondateur, l'industriel et philanthrope suédois Alfred Nobel. Il consiste en une médaille, un diplôme et un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (près d'un million d'euros). Le premier Afro-Américain élu à la Maison Blanche a promis d’offrir aux organisations caritatives le don de 1 million d’euros.
Barack Obama est le troisième président américain à recevoir le prix Nobel de la paix. Il a été attribué à Theodore Roosevelt en 1906, Woodrow Wilson en 1919 et Jimmy Carter l'a obtenu en 2002.
Soutenons-le à poursuivre son combat de Paix et de Liberté pour tous les peuples!

Message de félicitations

Monsieur le Président, au nom de la « Grüne Liste » (Les Verts) nous réjouissons d’apprendre que vous êtes le lauréat du Prix Nobel de la Paix 2009. Nous vous adressons nos sincères félicitations. En vous attribuant ce prestigieux prix, le Comité salue votre engagement en faveur des Droits de l’Homme, du dialogue des cultures et du désarmement nucléaire qui contribuera à assurer une paix durable dans le monde. Nous vous souhaitons une main heureuse pour accomplir vos nombreuses tâches.

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana
Conseillére Municipale
Erlangen „Grüne Liste
(les Verts)-Allemagne
drherzbergerfofana@hotmail.com


Remarques
Toutes les citations sont tirées des discours de Barack Obama Discours de Barack Obama “Sur la race”, Philadelphie (PA), 18 mars 2008
Discours du président américain prononcé au Caire le 4 juin 2009
Discours du président à l’ONU le 22 septembre 2009
Barack Obama. Les Rêves de Mon Père: L'histoire d'un héritage en noir et blanc Paris: .Autobiographie. Paris : Presses de la cité 453 pages 2008 (Dreams from My Father: A Story of Race and Inheritance 1994)
Barack Obama. L'audace d'espérer : Une nouvelle conception de la politique américaine . Paris : Presses de la cité ,2007. 368 pages
Barack Obama . De la race en Amérique : Edition bilingue français-anglais Paris: ed. Grasset & Fasquelle (4 juin 2008) 84 pages
Copyrighted Materials: Barack Obama. Change We Can Believe. Barack Obama's Plan to Renew America's Promise with a Foreword by Barack Obama includes 7 speeches from the campaign 2008

Doumbly-Fakoly Barack Obama expliqué aux adolescents, Paris: Menaibuc. Grandes Figures du monde noir.

Pierrette Herzberger-Fofana „Sincères félicitations au Président Obama ! www.sudonline.sn/spip.php?article15120, ww.renaf.org www.afrology.com/presse/phf_obama.html, www.alpha-2.info,ww.

P. H. F. „To the Honorable President of United States of America “
http://www.alpha-2.info/To-the-Honorable-President-of-the-United-States-of-America,-BARACK-OBAMA_a4161.html

P.H.F.„Herzlichen Glückwunsch Mr. President!
“http://www.alpha-2.info/GLUCKWUNSCHE-AN-DEN-PRASIDENTEN-DER-VEREINIGTEN-STAATEN-Mr-BARACK-OBAMA_a4068.htmlwww.alpha-2.info

P.H.F. Scandale à Vienne : Propos racistes contre OBAMA. http://www.sudonline.sn/spip.php?article15120 , www.grioo.com/ar,scandale_a_vienne_propos_racistes_contre_barack_obama,15717.html -

P.H.F. Obama ou le changement historique.
www.afrikanet.info/.../barack-obama-ou-le-changement-historique
www.grioo.com/ar,barack_obama_ou_le_changement_historique,www.renaf.org, www.sudonline.sn/spip.php?article15883

P.H.F. Barack Obama oder die historische Veränderung: www.afrikanet.info/.../barack-obama-oder-die-historische-veraenderung/?.. www.afrikanet.info/.../barack-obama-oder-die-historische-veraenderung/?...

Pierrette Herzberger-Fofana

Dimanche 18 Octobre 2009 - 19:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter