prise d’un camp militaire par Boko Haram au Cameroun

Dans l’extrême nord du Cameroun, l’armée affronte une nouvelle fois les islamistes de Boko Haram, ce dimanche. Le groupe armé nigérian a investi un camp militaire dans la localité d'Achigachia et les assaillants sont même parvenus à hisser leur drapeau dans le village, au prix d'intenses combats.



Les soldats camerounais (ici en juin 2014 dans la ville-frontière d'Amchidé) ont dû battre en retraite face à l'avancée des islamistes.
Les soldats camerounais (ici en juin 2014 dans la ville-frontière d'Amchidé) ont dû battre en retraite face à l'avancée des islamistes.

Les combats sont concentrés depuis 4 heures ce dimanche matin dans le village d'Achigachia, au sein duquel les forces de défense camerounaises avaient érigé un camp tenu par les éléments de la brigade d’infanterie motorisée (Brim).

L’assaut, aux dires des témoins, a obligé les militaires à un repli après avoir tenté de s’opposer sans succès. Le camp a aussitôt été investi par les éléments de Boko Haram qui ont ensuite hissé le drapeau au cœur du village.

On signale aussi de nombreuses tueries et exactions au sein des populations, exercées par les assaillants islamistes. Cette situation a poussé sur les routes, selon encore des témoignages de riverains, des milliers de personnes qui tentent de fuir en direction des localités situées plus à l’intérieur du pays.

Achigachia sur la ligne de front

Achigachia est une localité située à la frontière nigériane. Elle est coupée en deux par un cours d’eau qui, à cette période, est asséché. D’un côté s’étend donc Achigachia-Cameroun et de l’autre Achigachia-Nigeria, qui est, depuis deux mois, sous contrôle de Boko Haram. Le groupe terroriste y avait d’ailleurs repris un camp militaire abandonné par l’armée nigériane.

L’armée camerounaise dispose pourtant, dans la région, de moyens en hommes et en armement. Ce dimanche midi, elle serait, selon un officier supérieur à Maroua, en train d’organiser la riposte pour la reprise du camp d’Achigachia.


Rfi.fr

Lundi 29 Décembre 2014 - 11:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter