«…tandis que la parole d’Allah eut le dessus » répond au "Coran et la Culture grecque" du Pr Oumar Sankharé



«…tandis que la parole d’Allah eut le dessus » répond au "Coran et la Culture grecque" du Pr Oumar Sankharé
L’auteur du « Coran et la Culture grecque » tient sa réponse. A l’appel au débat lancé aux intellectuels et universitaires sénégalais par le Professeur Oumar SANKHARÉ, suite à la vague d’indignation soulevée par la parution de son ouvrage  « le coran et la culture grecque » (éditions L’Harmattan, 2014), l’essayiste sénégalais Papa Cheikh Jimbira-Sakho relève le défi et fait paraître, « ….wa kalimatoul lâhi hiyal oulya … tandis que la parole d’Allah eut le dessus ».
 

Un hommage à l’auteur du libelle du même nom, « Rahmatoul’Lahi aleyhi Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké Gaïndé Fatma, premier petit fils de Cheikh Ahmadou Bamba, qui dénonça courageusement le Code de la famille du président Senghor ».  Comme l’indique le sous titre de l’ouvrage, « Éclaircissements à propos des faussetés d’un philhellène sénégalais sur le Qurân », « cet opus bat en brèche les allégations du philhellène sénégalais, dont l’ouvrage n’est en réalité qu’une piètre pasticherie de l’œuvre de son mentorin Youssef Seddik, un des chefs de file de l’école des « nouveaux penseurs de l’islam », qui n’a d’autres visées que de saper les fondements de l’Islam, en voulant appliquer à son texte sacré une prétendue critique historique ».

 
Face aux attaques du Pr Oumar SANKHARÉ aux fondements de l’Islam, particulièrement son texte sacré, le Qurân, dont il affirme que certains de ses récits ne seraient que des reprises empruntées à la mythologie grecque, mettant également en doute l’illettrisme du Prophète de l’Islam, tout comme il s’attaque à d’autres aspects fondamentaux de la Sîra et la Tradition musulmane, par exemple, le « Voyage céleste », ou encore les circonstances de la première révélation, selon les propres termes de Pape Cheikh Jimbira-Sakho. Ce dernier de sire qu’ « il ne pouvait rester indifférent face à toutes les faussetés disséminées dans l’ouvrage du Professeur SANKHARE. Nonobstant, dès l’entame, l’auteur précise que son texte n’a aucune visée polémique, mais constitue une modeste contribution  dans l’affligeante controverse que l’ouvrage a suscitée au Sénégal et au-delà ».
 
 
« ….wa kalimatoul lâhi hiyal oulya … tandis que la parole d’Allah eut le dessus » qui paraît aux Éditions JP, met à nu l’une après l’autre les faussetés contenues dans « le coran et la culture grecque » (éditions L’Harmattan, 2014), et démontre de manière argumentée et extrêmement documentée, que les thèses avancées dans ledit ouvrage n’ont strictement rien de nouveau et ne reposent sur aucun fondement sérieux. L’ouvrage sera disponible au prix de 8000 francs CFA dès le vendredi 11 juillet dans toutes les librairies et distributeurs agréés, et le lancement aura lieu le même jour à la mosquée An Nour de Sicap Jet d’eau, après la prière du vendredi à 14h30.


Jeudi 10 Juillet 2014 - 15:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter