Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



« Le siège de 8e vice-président revient aux femmes», déclare Moustapha Niass



La première session ordinaire de l’Assemblée nationale reprend après une pause de plus de 30 minutes suite à une chaude dispute entre le deuxième vice-président Awa Guèye et le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie sur la question de la parité consernant la 8e place.

Dès son entrée dans la salle, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse déclare que le poste de 8vice-président revient aux femmes.  

«J’ai discuté avec les deux présidents, Ayemou Ngingue et Serigne Cheikh Mbacké», respectivement président du groupe majorité et président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, et «on a décidé, selon la loi, que le poste revient aux femmes», avance-t-il.

 Des voix se lèvent du côté des députés Liberté et Démocratie pour contester la proposition du président Niass selon laquelle il déclare : «si vous n’avez pas encore choisi une femme pour occuper ce poste, on passe au vote ». Serigne Cheikh Mbackés et ses collègues demandent ainsi une suspension pour se concerter parce que, soulignent-ils, la majorité n’a pas le droit de leur choisir une femme à ce poste.

 La demande a été rejetée suite à un vote. La séance se poursuit, dit Moustapha Niasse.
 
 

Aminata Diouf

Vendredi 12 Octobre 2018 - 16:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter