Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​ Burkina: les putschistes de 2015 jugés mardi

L'ouverture du procès du putsch manqué de 2015 est prévu mardi.



​ Burkina: les putschistes de 2015 jugés mardi
Le procès des 84 accusés dans le cadre du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso, s'ouvre mardi.
 
Les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé, cerveaux présumés du putsch manqué et leurs coaccusés feront face à la justice burkinabé.
 
Ils seront jugés devant la Chambre du tribunal militaire, délocalisée pour la circonstance à la salle des banquets de Ouaga 2000, un quartier huppé au sud de Ouagadougou.
 
Selon des sources judiciaires proches du dossier, le procès pourrait durer plusieurs mois.
 
Par conséquent, les accusés risquent tous de "lourdes peines" de prison.
Le général Diendéré et ses hommes sont poursuivis pour atteinte à la sûreté de l'État, meurtres, coups et blessures volontaires.
 
Pour ce qui le concerne, l'ancien chef de la diplomatie, le général Djibril Bassolé, est poursuivi pour "trahison" sur la base de l'enregistrement d'une conversation téléphonique supposée avec Guillaume Soro.
 
Dans cette conversation, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne semble affirmer son soutien au putsch de septembre 2015.
Pour rappel, des soldats du régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'ancienne garde rapprochée de Blaise Compaoré, avaient tenté de renverser le 16 septembre 2015 le gouvernement de transition mis en place.
 
Le président Compaoré avait quitté le pouvoir à la suite d'un soulèvement populaire le 31octobre 2014, après 27 ans au pouvoir.
 
Un important dispositif de sécurité est prévu pour le déroulement de l'audience. 

bbc.com

Dimanche 25 Février 2018 - 18:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter