Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​« Ce n’est pas au gouvernement de prendre des décisions pour annuler les événements religieux » (Boubacar Camara)



« Il faut avoir confiance aux communautés religieuses ». C’est du moins l’avis de Boubacar Camara s’adressant aux gens qui estiment que le Magal et le Maouloud doivent être annulés pour limiter la propagation du coronavirus Sénégal. Le leader du parti de la construction et de la solidarité (Pcs) /Jengü Tabax estime que ce n’est pas au gouvernement de prendre des décisions pour annuler les événements religieux.
 
Invité du Jury du dimanche sur iRadio, Boubacar Camara qui s’est exprimé sur le syndrome du troisième mandat en Afrique de l’Ouest, trouve que pour le cas du Sénégal cette question du troisième mandat n’est pas constitutionnelle mais politique.
 
« Moralement, il ne peut pas combattre un troisième mandat pour Me Abdoulaye Wade en 2012, et vouloir briguer encore le suffrage des Sénégalais. Politiquement, le Président Macky Sall ne peut pas non plus faire introduire une disposition constitutionnelle pour limiter le nombre de mandat présidentiel à deux, et aujourd’hui prétendre à en avoir trois. Cette question du troisième mandat n’est pas constitutionnelle, mais politique », a soutenu l’ancien candidat à la présidentielle de 2019 recalé aux parrainages.  


Lundi 17 Août 2020 - 14:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter