PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)





​«J’ai parlé avec Doudou Wade sur l’erreur qu’ils ont commise…», Omar Sarr de Rewmi



​«J’ai parlé avec Doudou Wade sur l’erreur qu’ils ont commise…», Omar Sarr de Rewmi
« Je suis député de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) et avec mon expérience de député, j’ai parlé avec Doudou Wade (Parti Démocratique Sénégalais) sur l’erreur qu’ils ont commise lorsqu’ils ont choisi Aïda Mbodj. «Yefou Thiouné le» (c’est de l’amateurisme). Je lui ai dit que quoi qu’ils fassent, Fada restera le président du Groupe parlementaire des «Libéraux et Démocrates». Mais il m’a dit qu’il n’était pas impliqué. Je lui ai dit qu’ils ont perdu et que c’est Fada qui est dans la légalité… », affirme Omar Sarr. Le député de Rewmi qui invite son leader à quitter la direction de ce parti. Ce, dans le département de Foudiougne où il est allé rendre visite aux militants, ce week-end. «Je n’ai pas le choix, je ne peux que suivre les instructions que les militants m’ont données. Je connais les noms et les numéros de téléphone des 45 coordonnateurs du parti (Rewmi), nous nous sommes retrouvés parce que nous aimons les mêmes choses et détestons les mêmes choses. Nous avons une chose, c’est notre dignité, poursuit ce dernier.
 
«Idrissa Seck nous l’avions choisi comme leader mais il n’est pas meilleur que nous. On avait confiance en lui après les atrocités que Wade lui faisait subir. Il n’est pas plus intelligent que nous, sa famille n’est pas meilleure que la nôtre et il n’est pas non plus, plus croyant que nous. Mais les coups bas que Wade lui donnait nous avaient poussés à être solidaires…Idrissa Seck, je l’avais choisi comme leader, il ne me convient plus», déclare Omar Sarr dans «l’Observateur». 


Lundi 2 Novembre 2015 - 12:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >