Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​« Un retour à la stabilité ne peut se faire sans les Africains », selon Amadou Ba



Amadou BA, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur qui a évoqué la question de la Sécurité, au cours de sa conférence de presse conjointe avec le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo, a souligné que l’Afrique doit compter sur ses propres moyens d’abord. Car, pour le ministre,  Un retour à la stabilité ne peut se faire sans les Africains.

Reconnaissant tout de même que les Etats africains n’ont pas de moyens pour pallier à certains fléaux comme le terrorisme et le narco-trafic, Amadou BA a cité le rôle très important que joue les Etats-Unis d'Amérique, notamment en manière de formation, de soutien logistique, mais aussi de renseignement.
 
« L’Afrique est en ce moment secouée par de nombreux conflits. Et un retour à la stabilité ne peut se faire sans les Africains. Toutefois, ces Etats n’ont pas de moyens pour pallier à ces fléaux terrorisme et narco trafic. Et je voudrais citer le rôle très important que jour les Etats-Unis d'Amérique, notamment en manière de formation, de soutien logistique, mais aussi de renseignement. La mise en œuvre de moyens nécessaires ainsi que l’attribution de mandat robuste au Mali, sont plus qu'inévitables », dit-il.
 
Suffisant pour M. Ba d’avancer qu’il reste urgent pour l’Afrique de mettre en place sont propre système de financement en vue d’acquisition de matériel qui permet une intervention efficace des initiatives dans la zone du Sahel.
 
Le ministre Amadou BA a aussi réitéré le souhait du Président Macky Sall pour l’Afrique. « L’Afrique doit d’abord compter sur ses forces. Que l’on puisse affecter 1% de notre budget aux questions de sécurité pour l’Afrique », rapporte le M. Ba.

Le Secrétaire d'État américain pour sa part, a indiqué que la question de sécurité intéresse tout le monde. Selon lui, le terrorisme islamiste met en péril beaucoup de personnes et menace les Américains.
 
« Le terrorisme islamiste met en péril 350 000 000 de personnes. Cela menace aussi les Américains. Mais nous comptons sur le Sénégal qui est d'ailleurs un potentiel allié dans ce combat » dit-il. Avant d'ajouter qu’il a eu à évoquer avec le Sénégal, les questions de formation et d'assistance des forces sénégalaises.
 


Dimanche 16 Février 2020 - 17:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter