​Attaque contre le Sénégal : ce que cache la sortie Yaya Jammeh

Le principal parti d’opposition gambien United Democratic Party (UDP) de l’avocat Ousainou Darbo a réagi aux propos injurieux tenus par le dictateur gambien Yahya Jammeh, à Farenni, contre le Président sénégalais Macky Sall et de ses prédécesseurs. Pour l’UDP, « la sortie scandaleuse de Yahya Jammeh est le signe d’un régime aux abois qui cherche un bouc émissaire après avoir plongé la Gambie dans une situation de recul démocratique et économique ».



L’UDP semble ne pas être surpris par les envolées injurieuses du leader Gambien. « Comme à son habitude, cette dernière sortie du Président Jammeh contre des chefs d’Etat du Sénégal est en contradiction avec toutes les normes et la décence diplomatique. Elle ne représente en aucune manière les points de vue et l’attitude du peuple gambien. Il est inacceptable qu’un chef d’Etat fasse des remarques aussi désobligeantes sur ses collègues chefs d’Etat, présents ou passés. Ceci est d’autant plus grossier, inacceptable et indigne que c’est un gambien qui le fait ».
 
Le parti de l’opposant Ousainou Darbo croit d’ailleurs connaître les raisons pour lesquelles le dictateur gambien se déchaîne de la sorte sur les trois chefs d’Etat sénégalais qu’il a tournés en dérision. Selon l’UDP, « Yahya Jammeh et son régime ont gravement échoué dans tous les aspects de la vie publique gambienne. L’économie est presque vouée à l’effondrement. L’agriculture est presque morte. Le secteur de la santé est sur ses genoux dans un contexte marqué par un chômage en hausse à travers le pays. Jammeh a donc clairement senti la catastrophe qu’il a créée par ses mauvaises politiques, son incompétence personnelle et son ignorance. Donc, il veut utiliser le Sénégal comme bouc émissaire » affirme l’UDP.
 
Soulignant la nature imprévisible du leader gambien, Me Ousainou Darbo note que « l’UDP ne rappellera jamais assez que le peuple gambien a toujours eu un amour pur et sans tâche pour le peuple frère du Sénégal jusqu’à l’avènement malheureux de Yahya Jammeh et son régime voyou ». Pour l’opposant, « Yahya Jammeh est un dictateur solitaire, en colère et déprimé ». Ce dernier d'indiquer, relaie "Enquête" que l’homme fort de Banjul est « méprisé par tout le monde en Gambie et à l’étranger ». C’est pourquoi l’opposant et ses militants « exhortent les dirigeants sénégalais à continuer d’ignorer un dictateur qui a perdu toute crédibilité, y compris dans son propre pays », conclut le principal parti de l’opposition gambienne.
 


Lundi 23 Novembre 2015 - 10:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter