PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




​Ayemerou Gningue fusille Sonko : «Il a brisé la vie de couple de certains de ses collègues députés»



Le président du groupe parlementaire de la coalition Benno Bokk Yakar (BBY)  est très remonté contre le leader de Pastef, Ousmane Sonko. Interpelé sur la déclaration de ce dernier qui avait révélé que les députés recevaient 10 millions F Cfa, Ayemerou Gningue a informé que Sonko a brisé la vie de couple de certains de ses collègues députés à cause de «ce mensonge».
 
«En voulant faire le buzz, Ousmane Sonko a raconté des contre-vérités. Cette chose là (les 10 millions F Cfa), ce sont des chimères. Cela n’a jamais existé. D’ailleurs, ce n’est pas son premier mensonge»,  déclare le président du groupe parlementaire BBY.

Ayemerou Gningue de poursuivre, «C’est lui (Ousmane Sonko) qui disait que les députés ne paient pas d’impôts. A ce moment, j’avais brandi ma feuille d’impôt pour montrer aux gens que moi, en tant que député, je payais au titre de l’impôt sur le revenu, 132 000 F Cfa par mois». Avant d’ajouter : «Comment pouvez-vous dire que les députés paient 1000 F Cfa par mois, alors que moi, j’ai un bulletin de salaire sur lequel on me retire cette somme avancée ».

S’agissant des 10 millions F Cfa, le parlementaire de rappeler qu’ : «il (Sonko) a dit que des gens se sont réunis, ce qui est totalement faux. Il faut qu’il soit sérieux ». Et, «Nous ne pouvons plus accepter qu’il fasse des déclarations aussi graves, qui peuvent perturber la vie des gens», prévient-il.

 A en croire le député, il connait des collègues qui ont été interpelés par leurs femmes le soir même, pour leur dire qu’ils ont reçu 10 millions et qu’ils leur ont caché l’existence de cette somme.

Donc, se désole-t-il, «il est en train de détruire des vies, des espaces de paix». Et, «je pense qu’il en tirera les leçons pour avoir installé ses collègues dans une situation très inconfortable», conclut-il.

Aminata Diouf

Lundi 19 Février 2018 - 11:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter