Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Bénin : les femmes protestent

Plusieurs associations et mouvements de femmes ont organisé une marche pacifique, mardi à Cotonou



​Bénin : les femmes protestent
Les participantes voulaient se rendre à la présidence de la République pour manifester leur mécontentement contre la gouvernance du président Patrice Talon.
 
Mais sous la pression de la police, elles ont dû rester au point de départ.
 
C'est au rythme des casseroles et autres ustensiles de cuisine qu'elles ont manifesté leur mécontentement sans atteindre leur destination initiale.
 
Mobilisées derrière Thérèse Wahounwa, icône des mouvements sociaux des années 1990 au Bénin, les femmes voulaient se rendre à la présidence de la République pour exiger entre autres la résolution des problèmes de certains travailleurs en grève depuis environ un mois et l'allègement de la fiscalité pour lutter contre la cherté de la vie.
Mais face à un dispositif policier qui empêchait d'emprunter la voie qui mène au palais présidentiel, l'itinéraire de la manifestation s'est limité à la devanture de la Bourse du travail de Cotonou.
 
"Les femmes pauvres, les femmes qui souffrent, celles qui n'ont pas de sous pour envoyer leurs enfants à l'école, celles qui n'ont pas d'argent pour donner à manger à leurs enfants, celles qui ne vendent pas dans les marchés… Nous avons appelé les femmes et elles ont répondu massivement malgré toutes les voies qui étaient barricadées depuis 6 heures du matin", a déclaré à la BBC Mathurine Sossoukpè, la présidente du Mouvement des femmes pour la liberté au peuple et le progrès social, l'une des organisatrices.
 
Avant de poursuivre : "Nous voulions voir le président Patrice Talon pour lui dire que nous avons faim. Mais la marche n'est pas allée jusqu'à son terme. Nous avons marché et les policiers ont barricadé les voies rien que pour empêcher les femmes de marcher."
 
Les initiatrices de la marche se disent déterminées à poursuivre la mobilisation.
"Nous n'avons pas atteint notre destination, mais nous avons marché. Nous allons nous réunir et prendre un autre rendez-vous. Nous sommes décidées à continuer à marcher, à faire des sit-in jusqu'à ce que Patrice Talon entende raison. Voilà la suite", a expliqué Thérèse Wahounwa, la présidente du Comité national des revendeurs et artisans du Bénin (Conarab).
 
La manifestation pacifique de mardi a été décidée il y a une semaine, lors d'une assemblée générale de plusieurs associations et mouvements de femmes.

bbc.com

Mercredi 21 Février 2018 - 09:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >