PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




​Burkina Faso: Kaboré rassure l'opposition sur la commission constitutionnelle

Au Burkina Faso, le président Roch Marc Christian Kaboré a rencontré les partis de l'opposition. Au menu : sécurité, économie, violences post-électorales et rédaction de la nouvelle Constitution. L'opposition avait menacé de boycotter la commission constitutionnelle si le décret sur sa création n'était pas réécrit. Après plusieurs heures de discussion, le président Roch Marc Christian a promis un nouveau décret en tenant compte des inquiétudes de l'opposition.



​Burkina Faso: Kaboré rassure l'opposition sur la commission constitutionnelle
Le président Roch Marc Christian Kaboré a assuré aux partis de l'opposition qu’il prendrait en compte leurs préoccupations sur la commission constitutionnelle. Un nouveau décret portant sur la création et le fonctionnement de cette commission sera signé et les décisions sur le projet de nouvelle Constitution seront prises de manière « consensuelle », comme souhaité par l'opposition, a assuré le président.
Me Halidou Ouedraogo restera à la tête de la commission, mais certains articles seront modifiés.
 
La délégation de l'opposition en a également profité pour dénoncer l'interdiction faite au président par intérim du parti de l'ancien président, Blaise Compaoré, de se rendre en Côte d'Ivoire. « Le chef de l’État a tenu à nous présenter ses excuses pour ce qu’il appelle des malentendus et des erreurs. Il a pris l’engagement que ce genre d’entraves là ne se reproduirait jamais. Il n’est pas normal, dans un État de droit, un État qui n’est pas voyou, que des décisions de cette nature-là soient prises sans fondement juridique. Aucune autorité, quel que soit son niveau, quel que soit son titre et son pouvoir, n’a le droit, en dehors d’une décision de justice, d’interdire un citoyen de quitter le territoire national », déclare l’un des membres de la délégation de l’opposition.


Source: Rfi.fr

Aminata Diouf

Vendredi 8 Juillet 2016 - 08:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter