​Catastrophes climatiques : le Sénégal reçoit 16,5 millions de dollars comme indemnité d’assurance Agricole



​Catastrophes climatiques : le Sénégal reçoit 16,5 millions de dollars  comme indemnité d’assurance Agricole
                     
La mutuelle d’assurance affiliée d’ARC Ltd (African Risk Capacity) de l’Union africaine est sur le point d’effectuer un paiement d’assurance supérieur à 25 millions de dollars américains à trois de ses Etats membres réunis dans le pool d’assurance contre les catastrophes. Cette mutuelle d’assurance a été mise en place récemment afin de les aider à être plus résilients face aux phénomènes météorologiques extrêmes et de protéger les populations de l’insécurité alimentaire.
 
Des saisons de pousse définies dans trois pays du Sahel à savoir le Niger, la Mauritanie et le Sénégal sont récemment arrivées à terme et des paiements supérieurs à 25 millions de dollars seront effectués par ARC Ltd sur la base de calculs paramétriques en utilisant  Africa RiskView (ARV), le logiciel interne de contrôle de la sécheresse et de calcul des pertes de ARC. Suite à la certification du Plan de mise en œuvre finale (FIP) de chaque Gouvernement par le Mécanisme d’évaluation par les pairs du Conseil d’administration d’ARC les paiements seront effectués la semaine prochaine. Le Sénégal devrait recevoir 16,5 millions de dollars américains.
 
La région sahélienne de l’Afrique de l’Ouest a longtemps focalisé l’attention de la communauté humanitaire avec de grandes sécheresses au milieu des années 80 qui ont occasionné d’énormes pertes en vie humaine et piégé des millions de personnes dans un cycle de potentiel de croissance économique faible. Alors que la pluviométrie a généralement augmenté au Sahel depuis le milieu des années 90, l’insécurité alimentaire demeure un problème chronique lorsque les pluies saisonnières ne suffisent pas pour la production des cultures de base.
 
M. Robert Piper, Coordonnateur régional de l’ONU pour le Sahel a reconnu ce qui suit : « ces premiers paiements effectués par ARC représentent un jalon en termes de leadership des gouvernements et d’innovation financière pour une intervention d’urgence dans toute la région sahélienne».
 
Le capital d’ARC Ltd provient du financement accordé par le Ministère britannique du Développement international et KfW d’Allemagne pour le compte de BMZ, le Ministère allemand de la Coopération économique et du Développement.
 
D’apres John Marshall, Ambassadeur de Grande-Bretagne au Sénégal, Au mois de mars 2014 le Royaume-Uni a accordé à la Compagnie d’assurance ARC Limited, par le biais de son Ministère du Développement international, un prêt d’un montant de 30 millions de livres d’une maturité de 20 ans, fournissant ainsi  à ARC Ltd les fonds propres nécessaires pour offrir une assurance aux pays africains. « Notre investissement a été complété dans la limite d’un montant équivalent par la Banque allemande de développement KfW. Je me réjouis que le Royaume-Uni ait été en mesure d’apporter une contribution aussi importante à ce mécanisme africain novateur pour assurer un financement avantageux en cas de catastrophe et que le Sénégal ait été l’un des premiers participants et bénéficiaires» commente l’ambassadeur. 
 
De son coté, Bernhard Kampmann, Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Sénégal, a soutenu qu’il se félicite « de cet outil récent de coopération : Venir à l’assistance des populations, des agriculteurs, des hommes, femmes et enfants dans les communes rurales en besoin ou précarité  en débloquant rapidement des montants importants; et en même temps renforcer les structures d’intégration régionale, comme la Compagnie ARC Limited en est une  : Voilà un instrument de coopération moderne et efficace. »
 


Mardi 27 Janvier 2015 - 09:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter