PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




​Cinglante raclée de Macky aux responsables de l’APR : les minutes d’une rencontre explosive



​Cinglante raclée de Macky aux responsables de l’APR : les minutes d’une rencontre explosive
Des vérités crues ont été dites et personne n’a été épargnée en réunion du Secrétariat Exécutif National (SEN) de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel). Peu importe qu’on soit ministre, ministre conseillers, ministre d’Etat, conseiller spécial, députés, Directeurs généraux, toutes ces personnes sont sortis groggy de la salle des Banquets du Palais de la République où s’est tenue cette réunion longue de cinq (5) tours d’horloge. Pourtant à son entrée dans la salle, rien ne laissait présager l’orage qu’il allait éclater. Macky «a serré la main à tout le monde, blaguant même avec quelques-uns », souffle ce haut cadre de l’APR. Mais c’est après l’énoncé de l’ordre du jour qu’il a soumis au SEN de l’APR pour amendements éventuels et approbation et quelques commentaires sur des sujets d’actualité que «le président a ouvert le feu».
 
«S’agissant de la vie du parti, je tiens aujourd’hui à vous dire certaines choses que vous avez tout intérêt à retenir : Vous m’indisposez, indisposez les militants et les Sénégalais avec vos chamailleries et querelles par médias interposés. Le moment est venu d’arrêter ! Je ne vais pas perdre mon temps à nommer les concernés car ici chacun sait ce qu’il a fait. Ceux qui se sont le plus signalés dans ce registre ces derniers jours m’ont assuré qu’ils vont arrêter. Je les observe. Vous ne vous disputez jamais le terrain, les télés, radios et colonnes des journaux pour défendre le parti et notre bilan. Quand il s’agit de cela, vous vous planquez. Et lorsqu’il vous arrive d’aller dans vos bases, c’est pour vous chamailler et laisser les militants patauger dans les difficultés », tacle le Chef de l’Etat.
 
Entouré de son Premier ministre, Mahammad Dionne, de son Directeur de Cabinet, Me Oumar Youm, de la présidente du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) et de son envoyée spéciale, Aminata Touré, le président Sall de poursuivre : «Inutile de regarder ailleurs, ce ne sont pas les autres responsables mais bien vous les membres du SEN…On vous donne du travail, vous traînez les pieds. Depuis un an, je vous ai instruit de mener des missions dans nos bases où persistent des divisions pour réconcilier les responsables et remobiliser le parti, peu d’entre vous on fait le travail. Tous les rapports qui me parviennent concernant le parti disent que cela ne va pas». Fixant du regard Awa Gueye, 2e vice-présidente de l’Assemblée nationale, Mariama Sarr, la mairesse et ministre de la Femme, de l’Enfant et de l’Entrepreneuriat féminin, Me Nafissatou Diop, présidente du Conseil d’Administration (PCA) du Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS), le président les interpelle en ces termes : «Alors que vous avez tout pour réussir ensemble, vous nous fatiguer avec vos querelles. Arrêtez !... ».  


Complètement en rogne, souligne «l’Observateur», le Chef de l’Etat entend convoquer les responsables apéristes de Fatick, sa région. «Le spectacle que me font  subir les responsables de ma région me fait honte. Et je vais les convoquer  tous ministres, DG, etc. Ils travaillent ensemble où je les change. J’en ai assez… », tonne-t-il. 


Lundi 23 Novembre 2015 - 10:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >