Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Commune de Patte d’oie : bagarre au menu du conseil municipal

La réunion du Conseil municipal de la Patte d'Oie, présidée par le maire Banda Diop, en présence du sous-préfet, s'est transformée en champ de pagaille le vendredi 16 janvier 2015. Insultes et coups ont dicté leur loi. Une situation qui a débouché sur des plaintes croisées.



Face aux enquêteurs du commissariat des Parcelles Assainies, le conseiller Diéne Farba Sarr (ne pas confondre par avec le ministre) qui a déboulé en premier, dit avoir l'habitude, à chaque réunion du conseil, de s'adresser au maire suivant le projet qu'il veut défendre. Cependant signale-t-il : « Le Conseil municipal est divisé en deux camps : celui du maire et celui des verts dont je fais partie. Nous sommes six conseillers qui luttent contre vents et marées et avons fait bloc contre les partisans du maire Banda Diop... ». Le 16 janvier 2015, la goutte de trop a provoqué une glissade verbale et physique qui a tordu la cheville de la réunion.

Diéne Farba Sarr, « j'ai pris la parole, après autorisation du maire. Je lui ai fait des remarques et des suggestions. Comme d'habitude, celui-ci n'a point voulu répondre à mes interpellations. Mieux, il a refusé de me laisser faire des observations. Sur ce, la dame Farimata Dieng, conseillère municipale et partisane du maire, s'est levée et a prononcé ces propos irrespectueux : « Toi, tu nous emmerdes ». Je lui ai demandé de modérer son langage, mais elle a insisté de plus belle.

Plaignant de cette affaire, Diène Farba en a encore pour sa dose. « ... Lorsque les autres collègues nous ont rappelés à l'ordre et que nous avons repris les travaux, subitement, un fracas retentit. La porte de délibération a été percutée d'un coup de pied par Daouda Dieng, jeune frère de Farimata. Devant toute l'assistance, il dit : « Toi, Diène Farba, je t'attends à la porte. Si tu sors dina K..... » J'ai demandé au maire d'en prendre acte, mais celui-ci en fait fi... ».

Le maire qui dit avoir pu rappeler les protagonistes à l'ordre avant l'arrivée du frère de Farimata Dieng, explique pourquoi son garde du corps est intervenu dans cette histoire.
Le maire qui dit avoir pu rappeler les protagonistes à l'ordre avant l'arrivée du frère de Farimata Dieng, explique pourquoi son garde du corps est intervenu dans cette histoire.
Les coups allant dans tous les sens, chacun prenant part pour son clan, la conseillère Farimata a aussi tiré la couverture de son côté. « Quand Diène Farba a pris la parole, j'ai un peu tiqué de la manière par laquelle Diène Farba s'est adressé au maire, j'ai dit : « Hou ! » Là, Diène s'est retourné et m'a dit : « Toi, qu'est-ce qui te prend pour t'immiscer dans mon intervention. La prochaine fois, ma deff nonou sa Nd... » Je lui ai renvoyé renvoyer les injures. Il me dit : « Espèce de Tia... » J'ai rétorqué en lui disant : « C'est toi qui s'est marié à une pute. Joignant l'acte à la parole, j'ai reçu une gifle de la part de Diène Farba Sarr en plein conseil. Je me suis levée et ce fut la confusion dans la salle... », rapporte le journal « L'Observateur ».
 


Mardi 24 Février 2015 - 14:10


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter