Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Conflit israélo-palestinien: un spécialiste en géopolitique décrypte la réaction « timide » du Sénégal

Le début des affrontements entre Israéliens et Palestiniens en mai 2021, n’a pas laissé indifférent le Sénégal qui a appelé à l’arrêt des violences . Interrogé sur la question, le professeur en communication politique, et spécialiste en géopolitique Mouhamadou Lamine Lô, a dénoncé une violation du droit international par Israël, qui pour lui, a un comportement à la limite de ‘’bandit’’. Pour le spécialiste, le Sénégal a toujours assumé son rôle avec beaucoup de responsabilité sur le sujet. Sur les relations avec les puissances internationales comme les USA, il a noté que les intérêts des Etats-Unis, et du Proche et Moyen Orient ne sont pas les mêmes intérêts des Etats-Unis en Afrique particulièrement en Afrique Subsaharienne. Parlant du communiqué du gouvernement du Sénégal, qualifié de ‘’timide’’ par ‘’Jamra’’, le spécialiste en géopolitique pense que c’est un communiqué qui répond aux nécessités présentes de la diplomatie et intérêts du Sénégal.



 Le droit international est violé

Le spécialiste en géopolitique, Mouhamad Lamine Bara Lô, a évoqué une confrontation très déséquilibrée du conflit. Selon lui, le droit international est violé. Joint par PressAfik, il s'exprimé sur le conflit israélo-palestinien et également expliqué pourquoi le Sénégal ne peut pas se mettre à dos l'État hébreu. « Nous sommes dans une situation assez complexe. L’Israël qui a un comportement à la limite de bandit avec des violations assez manifestes de droit humain. Une confrontation très déséquilibrée. Le droit international est violé. Maintenant, le Sénégal en tant que pays qui a une diplomatie qui travaille sur la question depuis très longtemps, a un rôle majeur à jouer dans ce conflit-là. Mais la question, c’est, est ce qu’il a intérêt à être dans des extrêmes. Aujourd’hui, le Sénégal et Israël ont une coopération assez avancée. Je ne pense pas que cette coopération soit de nature, une fois rompue, remet en cause les intérêts fondamentaux du Sénégal. Parce que le Sénégal est pays qui arrive à se positionner sur les enjeux internationaux. Pour l’Israël également avoir un pays comme le Sénégal à dos, n’est pas quelque chose de souhaitable. Même pour pouvoir jouer son rôle pleinement, le Sénégal n’a pas adopté certains extrêmes de manière unilatérale », a indiqué Monsieur  Lô, spécialiste en géopolitique.

« Chaque pays a une politique étrangère et défend des intérêts »

À la question de savoir si le Sénégal ne fragiliserait pas cette position en se mettant à dos Israël où les USA, M. Lô soutient que « chaque pays à une politique étrangère et défend des intérêts ». Pour lui, les intérêts des Etats-Unis au Proche et Moyen Orient ne sont pas les mêmes qu’en Afrique, particulièrement en Afrique Subsaharienne.
 
« Même si les Etats Unis sont un allié incontournable d’Israël, à cause des intrants américains au niveau de cette partie du monde, il faut savoir qu’au niveau subsaharien, les intérêts sont différents. Et que la politique étrangère américaine à une certains autonomie par rapport à la politique étrangère Israélienne. Donc les Etats-Unis n’ont pas à s’arrimer sur toutes les positions d’Israël. Parce qu’ils ont des intérêts directs qu’ils défendent au Sénégal, dans le Sahel qui font qu’il y a un accent particulier qui est mis sur la relation avec le Sénégal. Il n’y pas forcément un lien de causalité. Parce que le Sénégal n’est n’a pas une incidence directe dans ce qui se passe autour des intérêts américains en Proche au Moyen Orient autour d’Israël », dit-il.
 
 

Communiqué du Gouvernement sénégalais qualifié de ‘’timide’’

Le Professeur de Communication politique et spécialiste en géopolitique, revient sur le communiqué du Gouvernement du Sénégal sur la question israëlo-palestinienne. Il pense que c’est un communiqué qui répond aux nécessités présentes de la diplomatie et des intérêts du Sénégal. « Je pense que le Sénégal, dans son communiqué, a rappelé son attachement aux résolutions onusiennes et a rappelé son engagement aux côtés des droits d’auteur palestiniens. À l’heure actuelle, je pense que c’est un communiqué qui réponde aux nécessités présentes de la diplomatie et intérêts du Sénégal », précise M. Lô.


Mercredi 19 Mai 2021 - 16:28


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter