PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




​Congo-Brazzaville: manifestation de jeunes contre la Cour pénale internationale

S'appuyant sur une disposition de la Constitution congolaise adoptée en 2015, qui exclut d'extrader ou livrer tout citoyen congolais à une puissance ou organisation étrangère, quelques centaines de jeunes militants de deux formations politiques de la majorité ont marché jeudi 3 novembre à Brazzaville pour demander au gouvernement de retirer le Congo de la Cour pénale internationale. Un plaidoyer a été remis au gouvernement qui a promis de l'examiner. Les défenseurs des droits pensent qu'il ne s'agit pas d'une volonté du peuple.



C’est sous l’animation d’une fanfare que près de 400 jeunes ont marché en chantant : « Non à la CPI, advienne que pourra ». Destinée Ermela Doukaga, responsable du Front patriotique, a conduit les manifestants : « Nous avons cru à cette Cour. Nous avons cru que ça allait être une juridiction impartiale et juste, mais l’histoire nous a prouvé le contraire. Nous sommes déçus de cette Cour. »
 
Les jeunes ont remis au ministre de la Justice leur plaidoyer pour le retrait du Congo de la CPI. A son tour, Pierre Mabiala a promis de rendre compte à la hiérarchie gouvernementale et républicaine, après examen du dossier : « Je voudrais donc vous dire que votre dossier est ainsi introduit entre les bonnes mains et je vous remercie. »
 
Pour les défenseurs des droits de l’homme, la démarche des militants de la majorité n’épouse pas la volonté du peuple : « Vous croyez que le peuple congolais peut prendre l’initiative de demander à un gouvernement de partir de la CPI ? Ce n’est pas possible parce que ce n’est pas l’intérêt du peuple. Le peuple a besoin de justice. On peut bien partir de la CPI, mais la justice vous rattrapera toujours. »
 
Le Congo était devenu le 94e pays membre de la Cour pénale internationale après avoir ratifié le traité de Rome en 2004.

Rfi.fr

Vendredi 4 Novembre 2016 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter