Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Coronavirus dans le monde : 249 morts aux Etats-Unis et 1.111 au brésil en 24h

Le monde entier fait face à une crise sanitaire sans précédent due à la pandémie de Covid-19. Découvrez le bilan des pays et l'évolution dans le monde concernant l'épidémie de coronavirus ce dimanche 5 juillet 2020. On recense plus de 11 millions de cas dans le monde et plus de 530.000 décès dus au Covid-19. Le nombre de nouveaux cas n'a jamais été aussi élevé et de nouvelles vagues apparaissent dans certains pays qui semblaient avoir endigué l'épidémie.



Ce dimanche 5 juillet, le virus Covid-19 touche 11.271.021 cas confirmés et a fait au total 530.858 morts dans le monde. L'OMS alerte sur l'aggravation de l'épidémie dans le monde. Le nombre de nouveaux cas bat des records, essentiellement en Amérique où il explose. Il a d'ailleurs dépassé pour la premières fois le nombre de cas en Europe ce vendredi 3 juillet 2020. L'OMS appelle à "prendre le contrôle" face à l'épidémie. Certains pays ayant contenu la pandémie font face à de nouvelles vagues de contaminations inquiétantes. La Catalogne reconfine 200 000 personnes dès midi, ce samedi 4 juillet 2020, autour de la ville de Lerida dans le nord-est de l'Espagne en raison de la multiplication des cas de contagion.
 
Aux États-Unis, le nombre de nouveaux cas s'élève aujourd'hui à 44.569 contaminations recensées ces dernières 24h. Ce dimanche 5 juillet, le pays compte 2.902.939 cas. Le nombre de décès ce jour est près de 249 morts en 24h, soit 131.929 décès au total. Alors que le nombre de cas de Covid-19 grimpe dans le sud-ouest des Etats-Unis, le Texas, la Floride et des comtés de Californie ont dû refermer leurs bars. Le vice-président Mike Pence a finalement appelé les Américains à porter un masque, alors que Donald Trump s'y est toujours refusé. Les plages de Los Angeles et de plusieurs comtés de Floride seront fermées le week-end du 4 juillet en raison de l'augmentation des cas. Le Texas bat de records avec 8.000 nouveaux cas de Covid-19. Aux USA, le taux de mortalité s'élève à 4,5%. Donald Trump annonce que les États-Unis auront un vaccin bien avant la fin de l'année.
 
Le bilan continue de s'alourdir au Brésil avec un nombre record de nouvelles contaminations, 35.035 en 24h. Il enregistre ce dimanche 5 juillet, 1.111morts en 24h. Le pays déclare 1.578.376 cas recensés au total et 64.365 décès au total. Cependant, ces données seraient largement sous-évaluées. Le bilan pourrait doubler d'ici le mois prochain. Jair Bolsonaro se préoccupe plus de relancer l'économie que de soutenir le personnel soignant débordé ou les familles endeuillées. Une partie des scientifiques estime que l’épidémie pourrait atteindre dans les prochains jours un « plateau » pour plusieurs semaines au Brésil, mais qui se ferait avec plus de 1000 morts quotidiens. Malgré cette véritable hécatombe et le déconfinement dans plusieurs États, la population n’a toujours pas accès à des tests massifs et à des équipements de protection.
 
En Italie, on note une légère augmentation du nombre de cas avec 235 nouveaux cas ces dernières 24h. On compte 21 décès de plus en 24h (15 la veille) ce samedi 4 juillet. Il est désormais de 34.854 au total depuis le début de l'épidémie. Le nombre total de cas recensés est de 241.419. L'Italie a rouvert ses frontières le 3 juin et a annulé la quarantaine obligatoire des étrangers de l'UE. Une étude réalisée dans une petite ville du nord de l'Italie révèle que plus de 40% des habitants qui étaient porteurs du Covid-19 n'avaient développé aucun symptôme de la maladie. Cette recherche montre l'importance des tests de masse et de l'isolement des porteurs du virus pour contenir les foyers de contamination ("clusters"), selon les auteurs dont les travaux sont parus dans la revue scientifique Nature.

Au Royaume-Uni, le bilan est toujours élevé. Le pays comptabilise 284.900 cas au total. On compte ce 4 juillet, 67 morts en 24h (137 hier) soit 44.198 morts au total. En Grande-Bretagne, le confinement est durci dès ce lundi dans la ville de Leicester avec la fermeture des commerces non-essentiels suite à une augmentation du nombre de nouveaux cas de contamination. À compter du 10 juillet, les touristes en provenance d'Allemagne, de France, d'Espagne ou d'Italie n'auront plus à s'isoler à leur arrivée sur le sol anglais. Ce samedi 4 juillet 2020, pubs, hôtels, salons de coiffure, cinémas et musées rouvrent leurs portes.
 
La Belgique change son bilan. Désormais, il faudra suivre l'évolution des tendances et non des chiffres journaliers. « Cependant, les chiffres quotidiens seront toujours disponibles, mais sous une forme légèrement différente de celle communiquée jusqu’à présent. Ils seront exprimés en fonction de la date à laquelle ils se sont produits, et non plus en fonction de la date à laquelle ils ont été signalés à Sciensano », précise le gouvernement. L'évolution est donc suivie par une moyenne journalière sur 7 jours qui se compare à la semaine précédente. Ainsi, on note une baisse du nombre de cas cette semaine, une moyenne de 80,6 nouveaux cas au lieu de 96 ce qui porte le total à 61.838 ce samedi 4 juillet. Le nombre moyen de décès quotidien était lui en légère baisse sur la période de sept jours, à 4,1 alors qu'il était de 4,7 les sept jours précédents. Il y a eu 6 nouveaux décès depuis le dernier bilan soit désormais 9.771 morts au total.
 
La Chine fait état de 9 nouvelles contaminations par le Covid-19 dont 6 importés. Le pays dénombre 83.553 cas au total et 4.634 (+0 en 24h) morts ce dimanche 5 juillet. La Chine a reconfiné plus de 400.000 personnes dans le comté d'Anxin suite à l'apparition d'un petit cluster en plus du demi million de personnes de la province de Hebei.
 
En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de COVID-19, fait état, vendredi dernier, d'au moins 166.960 cas confirmés (+582 en 24h) et de 29.893 morts au total. On recense ce vendredi 3 juillet, 18 morts en 24h. Mais attention, le nombre de décès en EHPAD et EMS, qui s'élevait mardi à 10.497 morts, ne sera mis à jour que mardi prochain. Le nombre de décès en milieu hospitalier est lui de 19.396 (+18 en 24h).
 
L'Espagne recense une remontée du nombre de cas ce vendredi 3 juillet, 174 nouveaux cas en 24H (134 la veille) soit 250.545 cas au total. Le pays dénombre 19 décès les 7 derniers jours et 17 décès en 24h soit 28.385 au total. L'Espagne a rouvert ses frontières à l'UE le 21 juin et ouvre ce jour celles du Portugal. La Catalogne reconfine 200 000 personnes dès midi autour de la ville de Lerida dans le nord-est de l'Espagne en raison de la multiplication des cas de contagion.
 
En Allemagne, le nombre de nouveaux cas remonte encore ce jour (+418 en 24h). Le pays compte ce dimanche 5 juillet 197.418 cas recensés pour 9.081 décès (+8) selon l'Institut Robert Koch (RKI). L'Allemagne a enregistré une nouvelle flambée d'infection de coronavirus dans un abattoir où plus de 1500 personnes ont été testées positives depuis le début de la semaine dernière. Le RKI note une remontée de la valeur R, le taux de reproduction qui détermine de nombre de personnes infectés par le virus. Il passe de 0,67 à 0,79 cette semaine. Dans le quartier bavarois de Starnberg, un cluster s'est déclarée dans une entreprise de restauration en début de semaine.

Au Portugal, le gouvernement joue la prudence. On compte ce dimanche 5 juillet, 43.569 cas et 1.605 morts (+7). Le Portugal fait face à une nouvelle vague avec de nombreuses nouvelles infections par jour. La majorité des cas enregistrées proviennent de Lisbonne et des populations environnantes. Certaines mesures de déconfinement ont été annulées et Lisbonne est à nouveau confinée avec 19 quartiers de banlieue pour 2 semaines.Ces restrictions tombent mal alors que la saison touristique commence tout juste.

Au Mexique, l'épidémie progresse avec 523 décès recensés en 24h mais ce chiffre serait sous-évalué puisqu'on suspecte plus de 50.000 décès liés à la maladie. Le pays compte actuellement 245.251 cas et 30.366 morts au total. Le Mexique a dépassé l'Espagne dans le nombre de décès.
 
En Iran, l'épidémie continue. Le pays recense 148 décès en 24h, soit 11.408 au total. Le pays comptabilise désormais 237.878 cas déclarés. Les chiffres officiels témoignent d'une accélération de la propagation de la maladie depuis le début du mois de mai. Selon l'Organisation iranienne des Moudjahidine du peuple d'opposition iranienne (PMOI / MEK), ce serait plus de 50.700 décès qui seraient en recensés à travers les 327 villes des 31 provinces d'Iran, soit 6 fois plus que les chiffres officiels.
 
La Russie fait état de 6.623 nouveaux cas ce dimanche 5 juillet. Les autorités comptent 673.564 cas détectés pour 10.011 (+323 morts). Moscou est la ville la plus touchée en nombre de nouveaux cas.
 
La Corée du Sud compte à ce dimanche 5 juillet 2020, 61 nouveaux cas de contaminations,, 13.091 cas au total pour 283 décès déplorés (+0 en 24h). Le pays continu de voir ressurgir de nouveaux clusters.
 
Le Pérou entame son déconfinement malgré une situation inquiétante avec 3.481 nouveaux cas ce jour. La quarantaine est levée dans plus de la moitié du Pérou (18 des 25 régions), dont la capitale, qui concentre 60% des cas de coronavirus du pays. Le pays compte ce dimanche 5 juillet 299.080 cas de contaminations et 10.412 (+186 en 24h) décès. C'est l'un des 6 pays les plus touchés au monde. Pour limiter au maximum les risques de contagion, le port du masque et le respect des gestes barrières restent obligatoires. Le couvre-feu est aussi maintenu tous les jours à partir de 22h. Quant aux frontières, elles restent fermées au moins jusqu’à la fin de l’état d’urgence le 31 juillet.
 
En Inde, le bilan humain de l'épidémie de coronavirus d'alourdit. L'Inde recense, ce dimanche 5 juillet 2020, 673.165 cas confirmés et 19.268 morts dont 613 en 24h. Le déconfinement a débuté alors que l'épidémie est toujours très active avec près de 20.000 nouveaux cas en 24h. Les experts estiment que le pic de l'épidémie ne sera pas atteint avant plusieurs semaines en Inde, où le système de santé est déjà débordé par l'afflux de malades du virus.
 
Au Chili, l'épidémie s'accélère avec de nombreux cas de nouvelles contaminations journalières et un bilan qui ne cesse de grimper. Avec 3.758 nouveaux cas en 24h, le pays dénombre 291.847 cas recensés et 6.192 (+141) morts au total.
 
En Égypte, le nombre de cas de contaminations au coronavirus augmente. Le pays compte actuellement 74.035 cas (+1324) au total et 3.280 décès dont 70 ces dernières 24h. L'Egypte a rouvert ses frontières ce 1er juillet.
 
En Suède, les cas continuent d'augmenter. C'est l'un des rares pays à ne pas avoir choisi l'option confinement, mais juste des recommandations. On compte, le samedi 4 juillet, 71.419 cas infectés et 5.420 décès (+9 en 24h). Alors qu'elle espérait freiner la propagation du coronavirus par la poursuite de sa stratégie d'immunité collective, la Suède a vu ses espoirs se faner quand une étude publiée jeudi dernier a revu à la baisse le pourcentage de Suédois (6,1% de la population) ayant développé des anticorps capables de neutraliser la COVID-19.
 
Le Japon compte 19.461 cas recensés au total et 977 (+0 en 24h) décès ce dimanche 5 juillet. Selon le quotidien japonais Mainichi, la capitale japonaise a recensé 131 nouveaux cas d'infection au coronavirus Covid-19 au cours des dernières 24 heures. C'est le 3e jour d'affilée que la ville dépasse les 100 cas par jour.
 
Le Maroc a entamé son déconfinement progressif par zone. L'état d'urgence est prolongé jusqu'au 10 juillet. Le pays dénombre ce dimanche 5 juillet, 534 nouveaux cas de contaminations en 24h et 13.882 cas au total. Le Maroc déplore actuellement 232 décès (+2en 24h). Un hôpital de campagne dans la province de Kénitra (ouest) a été érigé pour accueillir quelque 700 cas confirmés de Covid-19
enregistrés dans des foyers épidémiologiques, a annoncé samedi le ministre de l’Intérieur.

L’apparition de ces foyers, au moment où le Maroc entame son déconfinement, a suscité une avalanche de critiques dans le royaume, des médias pointant du doigt la précarité des ouvrières agricoles et le «laxisme» des autorités. Au terme de l’enquête administrative effectuée par une commission mixte, le Procureur du Roi près la Cour d’appel de Kénitra a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire. Les vols domestiques ont repris ce 25 juin mais le secteur du tourisme est encore en attente des annonces de l'ouverture des frontières.
 
La Pologne compte actuellement 35.719 cas de contaminations et 1.512 (+5) morts dues au Covid-19.
 
La Roumanie est actuellement en état d'alerte. Le pays compte à ce jour 28.582 cas et 1.731 (+23) décès dus au Covid-19.
 
L'Algérie poursuit son déconfinement en marchant sur des oeufs face à une hausse de contaminations et de patients en soins intensifs. Dans un entretien accordé au site d’information Tout Sur l’Algérie (TSA), le Pr Mohammed Yazid Kadir, épidémiologiste au CHU de Batna, dans l’est de l’Algérie, a alerté l’opinion publique sur les risques de nouvelle propagation de la maladie en cas de non-respect des mesures de protection. On dénombre ce dimanche 5 juillet, 15.500 cas recensés et 946 décès (+9) dus à l'épidémie. La décision de l'ouverture des frontières est reportée jusqu'à la fin de la pandémie.
 
L’épidémie se développe en Afrique et continue de progresser. L'Afrique du Sud est le berceau de la pandémie sur le continent africain où le nombre de nouveaux cas flambe. Le pays compte 187.977 (+10.853) cas recensés ce dimanche 5 juillet et 3.026 (+74) morts.
 

sortiraparis.com

Dimanche 5 Juillet 2020 - 13:09


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter