Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Coronavirus : la durée du prolongement du confinement "n'est pas encore décidée", assure Sibeth Ndiaye



SIBETH NDIAYE
"Il faut savoir prendre des mesures utiles pour maintenir les chaînes de production. Pouvoir réaménager le temps de travail et les repos, c'est très utile. Mais ça ne durera que le temps de l'urgence sanitaire."
 
DRAME
Un gendarme est décédé des suites de l'épidémie de Covid-19, mercredi dans sa caserne de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), a annoncé jeudi la gendarmerie nationale.
 
Il s'agit d'un sous-officier de la gendarmerie, qui était en arrêt maladie pour suspicion de Covid-19, avait 51 ans. Il était marié et père de trois enfants.
 
"NOUS SOMMES EN GUERRE"
 
Après avoir visité l'hôpital militaire de campagne à Mulhouse, Emmanuel Macron a pris la parole ce mercredi soir et a appelé à nouveau à la mobilisation générale face à l'épidémie de coronavirus. Et promis plusieurs mesures, notamment pour le secteur de la santé.
 
JUSTICE
 
 
 
Dans le contexte de crise sanitaire liée au covid-19, des associations ont saisi le Conseil d'Etat sur sa gestion de l'aide aux personnes sans hébergements durant la pandémie. Une audience est prévue le 30 mars.
 
TRESOR (DE GUERRE)
Les autorités religieuses américaines ont découvert mercredi plus de 5.000 masques de protection oubliés dans le sous-sol de la cathédrale néo-gothique de Washington ! Ils avaient été achetés il y plusieurs années pour équiper les prêtres, "à la suite d'une précédente crise sanitaire", ont indiqué les responsables de la cathédrale dans un communiqué.
 
Le directeur général de la gendarmerie présente ses condoléances à la famille du sous-officier décédé hier soir, après une aggravation de son état de santé, alors qu’il était confiné pour une suspicion de COVID19.
 
SIBETH NDIAYE
 
"Ma phrase sur les enseignants ? Dans cette période, c'est très facile de critiquer et faire des polémiques sur tout. Ce n'est pas tous les jours évident de porter la parole du gouvernement. Je voulais dire qu'il n'y avait pas de contradiction à appeler des gens à l'aide des agriculteurs tout en demandant aux gens de rester chez eux. J'ai dit que l'exemple des enseignants n'était pas le bon. Maintenant, l'erreur est humaine, et je dis aux gens sur les réseaux sociaux que la vie réelle est faite de réussites, mais aussi d'erreurs. En tout cas, ce n'est pas en faisant des polémiques sur tout qu'on fait avancer les choses."
 
SIBETH NDIAYE
 
"Il faut savoir prendre des mesures utiles pour maintenir les chaînes de production. Pouvoir réaménager le temps de travail et les repos, c'est très utile. Mais ça ne durera que le temps de l'urgence sanitaire."
 
SIBETH NDIAYE
 
"Pour la durée du confinement, nous annoncerons notre décision dans les tous prochains jours. Ce n'est pas encore décidé. Nous cherchons à compiler des données, notamment l'expérience des premiers départements touchés."
 
SIBETH NDIAYE
 
"Les retours du Mali ne sont pas prévus. A ce stade il n'en est pas question. La présence de nos soldats garantit la stabilité sur place."
 
SIBETH NDIAYE
 
"L'opération Résilience offrira un soutien logistique ou sanitaire, parfois une protection aussi. Un exemple : nous allons envoyer deux bâtiments maritimes, l'un dans l'océan Indien, l'autre aux Antilles."
 
SIBETH NDIAYE
 
"Nous sommes dans un moment exceptionnel, c'est important que chacun comprenne qu'il a un rôle à jouer. Les soignants comme tous ceux qui travaillent. Ils sont très importants, pour qu'on ait de l'eau, de l'électricité, à manger... Quant au fait de rester chez soi, c'est très important aussi, pour casser les chaînes de contamination. Il sera bien temps, après cette crise, de se demander ce qui aurait dû être fait. Aujourd'hui, ce n'est pas le moment."
 
SIBETH NDIAYE
 
"On doit redonner de l'oxygène à l'hôpital public. C'est ce que nous avons fait depuis trois ans, mais nous ferons encore plus d'efforts à l'avenir."
SIBETH NDIAYE
 
"Dans le projet de loi de finances rectificatif présenté lors du dernier conseil des ministres, il y avait déjà deux milliards d'euros à destination des hôpitaux. Je tiens à ajouter que notre gouvernement n'a jamais méconnu la situation de l'hôpital public. Nous avons augmenté ses moyens. Mais après la crise que nous vivons, il faudra repenser notre façon de vivre, et réfléchir à un plan d'investissements massifs."
SIBETH NDIAYE
 
"Nous allons essayer de faire en sorte d'appliquer les annonces d'Emmanuel Macron le plus rapidement possible. L'objectif n'est pas de dire que le dévouement des soignants s'achète. Mais c'est une marque de reconnaissance. Les modalités de la prime aux soignant sera mise en place dans les prochains jours. Les fonctionnaires, les agents hospitaliers, ceux qui font le ménage, les cadres non soignants, seront aussi concernés."
SIBETH NDIAYE
 
"Les gens qui écrivent aux soignants pour qu'ils s'en aillent de chez eux, c'est insupportable. Je remercie l'ensemble du personnel médical et paramédical. La peur de ces gens est inexcusable, inadmissible. Les soignants se battent au quotidien pour nous."
INTERVIEW POLITIQUE
 
Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, répondra, dans quelques instants, aux questions d'Elizabeth Martichoux sur LCI. Vous pourrez lire ses déclarations ici.
 
CHRONIQUE ECO
 
François-Xavier Piétri compare les courbes de 2020 et de 1929. Les ressemblances sont troublantes.
 
ECONOMIE
 
Les mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus entrainent une perte d'activité économique d'environ 35% actuellement en France, avec un effet "assez hétérogène" selon les secteurs, estime jeudi l'Insee dans une note sur la situation économique. L'Institut estime également qu'un confinement d'une durée d'un mois se traduirait par 3 points de produit intérieur brut (PIB) en moins sur un an.
 
DRAME
 
Un gendarme est décédé des suites de l'épidémie de Covid-19, mercredi dans sa caserne de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), a annoncé jeudi la gendarmerie nationale.
 
Il s'agit d'un sous-officier de la gendarmerie, qui était en arrêt maladie pour suspicion de Covid-19, avait 51 ans. Il était marié et père de trois enfants.
 
BELGIQUE
 
"On suit une stratégie pour augmenter progressivement le nombre de tests de 2.000 à 10.000 par jour dans les prochains jours", a indiqué mercredi soir dans un communiqué Philippe De Backer, ministre belge chargé de coordonner les moyens matériels de lutte contre la pandémie.
 
Les tests continueront d'être pratiqués à l'hôpital "uniquement sur des personnes malades", a-t-il cependant précisé. "Cela n’a pas de sens de tester les gens chez le médecin ou même que les gens se rendent dans les hôpitaux avec la demande d’être testé sur le COVID-19", selon le ministre.
 
Mais l'intensification du travail en cours avec les hôpitaux, les laboratoires d'analyses, les universités et certaines entreprises pharmaceutiques ou de biotechnologies va permettre d’augmenter nettement la capacité de "testing", assure-t-il, parlant d'un "effort titanesque".
 
Coronavirus : à l'Ehpad de Mansle, le personnel choisit le confinement total pour protéger ses pensionnaires
 
02:14
 
ESPAGNE
 
Le Parlement espagnol a adopté dans la nuit un texte portant à 30 jours, contre 15 auparavant, l'état d'urgence déclaré en Espagne pour endiguer la propagation du coronavirus. La fermeture des écoles, restaurants et de la plupart des commerces est prolongée jusqu'au 14 avril, comme le confinement de la population. Pour mémoire, le bilan dans le pays dépasse désormais, en nombre de décès, celui de la Chine.
TGV MEDICAL
 
Découvrez dans le détail ce train très spécial, qui partira dans la matinée.
 
SAISONNIER ?
 
Il est probable que le Covid-19 puisse revenir selon des cycles saisonniers, a prévenu mercredi un expert américain, soulignant le besoin urgent de trouver un vaccin et des traitements efficaces. Directeur de l'institut national des maladies infectieuses, Anthony Fauci a relevé lors du point-presse quotidien de la "task force" de la Maison Blanche que le coronavirus commençait à se répandre dans les pays de l'hémisphère Sud, où l'hiver arrive. "S'ils connaissent une épidémie importante, il nous sera indispensable d'être prêts à faire face à un deuxième cycle", a mis en garde l'expert.
 
RECHUTE
 
Après deux séances de gains spectaculaires, la Bourse de Tokyo a brutalement marqué le pas ce jeudi, avec les craintes d'une flambée du Covid-19 au Japon. Alors que les habitants de Tokyo ont été priés d'éviter les déplacements ce week-end, l'indice vedette Nikkei, qui avait gagné 8% mercredi et plus de 7% mardi, a fini en retrait de 4,51% à 18.664,60 points, tandis que l'indice élargi Topix a cédé 1,78% à 1.399,32 points.
 
INFO TRAFIC
 
 
 
La RATP et la SNCF ont annoncé une réduction de l'offre de trafic sur le réseau francilien à compter de ce jeudi 26 mars, ainsi que la fermeture d'une cinquantaine de stations de métro dès l'ouverture des transports à 6 heures. On fait le point.
 
Les transports en commun fortement réduits en Île-de-France, une cinquantaine de stations de métro fermées
 
HÔPITAUX
 
Focus sur la situation tendue des services de réanimation à Paris, très proches de la saturation.
MOSCOU
 
La Russie va suspendre tous ses vols internationaux à partir de vendredi minuit, selon un décret du gouvernement établissant de nouvelles mesures contre le coronavirus publié ce jeudi. Ce décret s'applique à tous les vols entrant et sortant du territoire russe, à l'exception des avions spéciaux affrétés pour rapatrier les citoyens russes bloqués à l'étranger.
 
DECRYPTAGE
 
 
 
Emmanuel Macron a annoncé mercredi le lancement de l'opération militaire Résilience afin de faire face à la pandémie de coronavirus qui sévit en France. Quel est le plan mis en place pour le chef de l'Etat ?
 
Coronavirus : ce que l’on sait de l’opération militaire Résilience annoncée par Emmanuel Macron
 
01:15
 
URGENCE
 
Les dirigeants du G20 tiennent un sommet virtuel d'urgence ce jeudi pour coordonner leur réponse à la menace de récession que fait peser le nouveau coronavirus sur l'économie mondiale. Les présidents américain Donald Trump et russe Vladimir Poutine se joindront à la vidéoconférence présidée par le roi Salmane d'Arabie saoudite, dont le pays est pressé d'autre part de mettre fin à une guerre des prix du pétrole avec Moscou qui a fait chuter les marchés de l'énergie. Le tout alors que le bilan mondial de la pandémie a dépassé les 21.000 morts et enfermé chez eux plus de trois milliards de personnes autour du monde. Mercredi, l'agence de notation financière Moody's a averti que les économies du G20 devraient être dans leur ensemble en récession cette année en raison de la pandémie.
 
 
STRASBOURG
 
 
 
Le TGV médicalisé est à Strasbourg ce matin pour récupérer des patients touchés par le covid-19 et les transférer vers des hôpitaux de la Loire.
 
ETATS-UNIS
 
Le Sénat américain a approuvé mercredi à une écrasante majorité un plan "historique" de 2000 milliards de dollars pour soutenir la première économie mondiale, asphyxiée par la pandémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 1000 morts aux Etats-Unis. Ce texte été adopté avec le soutien de démocrates et de républicains. Il doit encore être approuvé par la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, lors d'un vote prévu vendredi, avant de pouvoir être promulgué par le président américain.
 
ETATS-UNIS
 
Le nombre de morts causé par le nouveau coronavirus a bondi à 1031 aux Etats-Unis mercredi, et le pays compte 68.572 cas confirmés, selon un décompte de l'université Johns Hopkins. Quelques heures auparavant, le nombre de victimes était de 827. Les Etats-Unis arrivent au troisième rang des pays pour le nombre de cas confirmés de la maladie Covid-19, derrière l'Italie et la Chine.
 
BOLIVIE
 
La Bolivie a décrété l'état d'urgence sanitaire afin de "faire respecter la quarantaine" qui était en vigueur depuis dimanche. "A partir de demain jeudi 26 mars à 00:00 (04:00 GMT) entre en vigueur l'état d'urgence sanitaire (...) qui ira jusqu'au 15 avril", a annoncé la présidente par intérim, Janine Añez.
 
Cela implique une plus grande participation de l'armée et de la police dans  le contrôle, ainsi que la fermeture des frontières, a précisé la dirigeante. Seule une personne par famille a le droit de sortir du domicile pour aller faire des courses en semaine, et le confinement est absolu le week-end.
 
CHINE
 
La Chine n'a enregistré aucun nouveau cas de contamination d'origine locale au coronavirus ce jeudi, mais les autorités sanitaires ont fait état de 67 cas importés supplémentaires. Six décès ont par ailleurs été enregistrés, dont cinq dans la ville de Wuhan, berceau chinois de l'épidémie, selon le le bilan officiel.
 
 

lci.fr

Jeudi 26 Mars 2020 - 08:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter