Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Covid19, des alertes et des urgences (Par Mary Teuw Niane )




Cette semaine qui se termine avec un bilan macabre inédit de décès liés à la covid19, nous rappelle que la maladie est bien là, expansive, agressive et mortelle pour les personnes à risque (personnes âgées et/ou ayant des comorbidités comme le diabète, l’hypertension, l’asthme, etc.). Cette semaine le nombre moyen de décès liés à la covid19 a dépassé trois (3) décès par jour. C’est une très mauvaise chose si on sait que la progression dans ces cas de figures peut s’accélérer et atteindre des nombres difficiles à gérer. La région de Dakar et la commune de Touba demeurent les deux épicentres réservoirs du virus.  Dans cette nouvelle phase de la pandémie, quelles décisions et quelle communication pour protéger les personnes vulnérables dans cette marche inexorable de la covid19 ?

La pandémie de la covid19 continue de progresser en Afrique. Sur mille (1000) cas testés positifs dans le monde trente trois (33) sont en Afrique soit une augmentation de quatre (4) points par rapport à la semaine dernière. Au niveau des décès liés à la covid19, sur mille (1000) décès dans le monde quatorze (14) sont en Afrique soit une progression de trois (3) points par rapport à la semaine dernière.

La covid19 impacte tout le système sanitaire y compris dans les pays développés. Elle inhibe le comportement des populations surtout les plus vulnérables. Les grands programmes de santé publique sont déstabilisés faisant courir aux pays des risques de résurgences d’épidémies et des accroissements de mortalité pour des maladies déjà maîtrisées. Les populations rechignent à aller à la case de santé, au dispensaire, au centre de santé et à l’hôpital. La mortalité maternelle qui est de quatre (4) à cinq (5) femmes qui décèdent par jour des suites d’une grossesse ou d’un accouchement risque d’augmenter si le suivi des femmes en état de grossesse s’affaiblit et que les accouchements avec assistance de personnes formées diminuent. Le tétanos peut à tout moment réapparaître si le dispositif sanitaire fléchit. Le programme élargi de vaccination doit s’intensifier, en cette période de la covid19, pour éviter la réapparition de maladies comme la rougeole. La prise en charge de certaines maladies comme le cancer, l’hypertension artérielle, le diabète, l’insuffisance rénale, etc., durement affectée par la mobilisation autour de la covid19 devrait être renforcée pour éviter que la mortalité silencieuse liée à ces maladies ne devienne alarmante.

La saison des pluies est annoncée pluvieuse cette année. C’est une très bonne nouvelle à saisir pour réussir une excellente campagne agricole. Cependant elle apportera avec elle le paludisme, les maladies diarrhéiques, etc. 

Notre système de santé déjà éprouvé, mais résilient, dans cette lutte dure et difficile contre la covid19, devra faire face au quotidien à tous ces défis, à toutes ces menaces, pour assurer une bonne santé aux populations sénégalaises. Nous lui devons de respecter scrupuleusement les mesures barrières édictées. Les pouvoirs publics lui doivent, quant à eux, moyens et décisions adéquats. 

Cette nouvelle phase de la pandémie est critique, un sursaut individuel et collectif est impératif ! 

Portons les masques ! Lavons nous régulièrement les mains au savon ordinaire ! Gardons la distance d’au moins un mètre avec nos interlocuteurs ! Protégeons les personnes vulnérables ! 

Unis et engagés, nous vaincrons !

Mary Teuw Niane


Lundi 22 Juin 2020 - 11:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter