​Déminage en Casamance : le plaidoyer du député Demba Keïta



​Déminage en Casamance : le plaidoyer du député Demba Keïta
A ce jour, il reste 1 million 200 mille m2 de terres à déminer entre Oussouye, Bignona et Goudomp. L’assurance est faite par l’honorable député Demba Keïta lors de la séance plénière de vote du budget du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Me Sidiki Kaba.

Le représentant du peuple dit relayer la demande des populations de la Casamance « pour accélérer le processus de développement ». Ce, étant donné, selon ces propres termes que « le président de la République, Macky Sall a déjà posé les bases de ce développement ».

Le déminage coûtant 3.500 F CFA / le mètre carré, il relève l’urgence d’accélérer la cadence compte tenu du nombre des victimes qu’il évalue à 900.  D’où ce plaidoyer des populations de la Casamance pour que la liste des personnes meurtries par les mines anti-personnelles ne connaisse pas encore une hausse. 


Samedi 25 Novembre 2017 - 19:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter