Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Direct tribunal: Le procès de Alioune Ndao et Cie sur le point de débuter

C'est ce mercredi que le procès tant attendu de l'Imam Alioune Ndao, Makhtar Diokhané et Cie va se tenir à la chambre criminelle du Tribunal de Dakar. Accusés d'apologie de terrorisme, d'association de malfaiteurs, entre autres l'Imam de Kaolack et Cie risquent gros si jamais ils sont reconnus coupables. Pour suivre ce procès en direct, il suffit de réactualiser au fil des heures.



​Direct tribunal: Le procès de Alioune Ndao et Cie sur le point de débuter
11h30: Le procès suspendu jusqu'au 14 mars 2018
Le procès d’Alioune Ndao et Cie sent le renvoi. Mais le juge n’a encore rien précisé. Eu égards des changements qui ont été noté dans le procès le Juge Samba Kane a décidé de renvoyer l’affaire. Mais il a été coupé par les avocats des prévenus.  

Sur ces entrefaites, les conseillers de l’Imam Alioune Ndao ont introduit une demande pour entendre le commissaire Diop et le Capitaine Diack pour voir la vérité éclater. C’est une demande fantaisiste qui mérite d’être rejetée.

Le procureur : Nous sommes surpris d’entendre les avocats d’Imam Ndao formuler une telle demande. Comme toute procédure, il y avait une enquête à la base. Les dispositifs de la procédure pénale vous ont donné suffisamment de qualification. Si cette demande était sous-tendue  par des objectifs spécifiques et je précise que le ministère publique,n’aurait rien a statuer. M. le juge cette demande mérite d'être rejeté. 

Me Moussa Sarr : Avocat de Imam Ndao Me Mounirou Balal :  Compte tenu des enquêtes si on veut faire du Sénégal un  Etat de droit. Il est tant qu’on puisse permettre à la défense les droits de la défense. Pour l’équité du procès. Je ne comprends pas la réaction du ministère public. Serait-t-il gêné de la comparution  de ses deux personnes. Je sais que vous êtes perspicaces, nous demandons de faire comparaitre le commissaire Diop et le Capitaine Diack. Nous vous demandons de nous laisser voir scellé.

Le juge : M. Balal, ici au tribunal on exige rien. On demande au Tribunal. En ce qui concerne votre demande.

Me Hilal :  nous avons eu des difficultés pour trouver le dossier. J’ai eu tous les problème du monde pour accéder dans ce dossier.  Hier nuit que  j’ai un problème pour rencontre mon client Omar Keita. Parce que je n’ai pas d’ordonnance pour régler ce problème.

10 heures 15 : Les prévenus appelés à la barre

 Le juge Samba Kane a appelé à la barre les prévenus Imam Ndao et Cie.
Le procès de l'imam Alioune Ndao et ses Co-prévenus sera présidé par le juge  Samba Kane La salle 4 où doivent se tenir les audience est pleine à craquer. UN impressionnant dispositif sécuritaire a été mis en place avec des hommes encagoulés, armés jusqu'aux dents, qui se sont postés qui ont investi tous les coins du tribunal, y compris dans la salle.

9 heures 10 : Palais de justice de Dakar à la salle 4

Le procès de l’imam Alioune Ndao et ses Co-prévenus s’est ouvert ce mercredi 14 février au palais de justice de Dakar. Ils seront jugés en audience spéciale pour apologie au terrorisme.
L'affaire qui devait être vidée depuis le 27 décembre 2017. Mais pour permettre aux avocats de la défense de mieux se préparer, le président du tribunal de la Cambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar avait décidé de son renvoi.

Pour cette dernière ligne droite, les soutiens de l'Imam Ndao se sont mobilisés, formant une longue file pour accéder à la salle où doivent se dérouler les audiences. Mais, la sécurité est renforcée dans les coins et recoins du Palais. Les prévenus sont déjà dans la boxe.
A suivre….

Aida Ndiaye (Stagiaire)

Mercredi 14 Février 2018 - 10:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter