PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




​Etudiant en physique biomédicale à 12 ans



​Etudiant en physique biomédicale à 12 ans
Un jeune mexicain de 12 ans entre à l'université pour étudier la physique biomédicale.
 
Carlos Antonio Santamaria devra sans doute consacrer plus de temps à ses études qu'à sa vie d'adolescent.
 
A 12 ans, il est devenu lundi le plus jeune étudiant à intégrer la prestigieuse université d'Unam.
 
Dans cette institution universitaire de Mexico, il s'est inscrit pour des études de physique biomédicale.
Carlos Antonio Santamaria est plutôt chanceux car il fait partie de la trentaine d'étudiants sur environ 700 postulants à se bousculer aux portes de l'Unam.
 
Selon l'Unam, le jeune étudiant a de "hautes capacités cognitives" et devrait débuter les cours en licence.
 
"Mon principal objectif est d'apporter les éléments de base pour que médecins et biologistes puissent résoudre nos problèmes biologiques", explique Carlos lors d'une conférence de presse à l'Unam.
 
"Si on arrive à fabriquer une cellule qui se maintienne seule, organite par organite, on peut alors soigner toutes les maladies", explique-t-il.
 
Visiblement à l'aise avec son sujet, le jeune homme qui vient à peine de perdre ses dents de lait refuse d'être qualifié de génie.
Carlos indique qu'il va entrer à l'université avec une "soif d'apprendre" et son parcours ne laisse planer aucun doute sur cette aspiration.
 
"Âme d'enfant"
Quand il n'est pas plongé dans ses livres d'études, il aime aussi lire des documents de vulgarisation scientifique ou de la littérature classique.
Les études n'ont tout de même pas "tué" l'âme de l'enfant qui a douze ans est omniprésent dans chaque enfant.
 
"Je vais aller en classe avec ma peluche", un puma, mascotte du club de football de l'université d'Unam quand bien même le football n'est pas sa passion.
 
Comme la majorité des enfants de son âge, il préfère les jeux de construction et les jeux vidéo.
 
En intégrant l'Unam de Mexico, Carlos Antonio Santamaria caresse aussi le vœu que cette institution puisse accueillir d'autres enfants comme lui.
 
 
Un point de vue qu'il partage avec son père qui a dû batailler avec l'administration pour qu'il obtienne le droit de passer le baccalauréat.
 
Carlos, est aussi un mexicain au parfum de la réalité politique de son pays.
 
Il demande au président-élu Andres Manuel Lopez Obrador "de ne pas commettre les erreurs de ces prédécesseurs" et demande aux députés "de penser davantage aux minorités".
 
Cet appel pourrait se matérialiser dans le projet d'accès à l'éducation car selon lui le Mexique est "dans la tempête", principalement du fait "d'un manque d'éducation".

bbc.com

Lundi 6 Août 2018 - 17:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter