Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Fausse alerte à la bombe au Radisson blu : Un proche de Cellou Dalein Diallo dans le viseur de la police

La Division des investigations criminelles (Dic) et Interpol sont sur les traces d’un opposant guinéen supposé appartenir au camp de Cellou Dalein Diallo. Vivant en France, il a passé le coup de fil à partir d’une cabine téléphonique publique et voulait sans doute inquiéter le Président Alpha Condé qui devait séjourner dans cet hôtel.



« L’enquête sera menée à terme et les conséquences judiciaires seront tirées », tels étaient les propos du ministre Abdoulaye Daouda Diallo devant la presse. Il les avait martelé au lendemain de la fausse alerte à la bombe au Radisson Blu. Le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, la directrice de la police Anna Sémou Faye, le général Mamadou Guèye Faye et de nombreux officiers s’étaient rendus à l’hôtel.

Depuis lors, des investigations ont été menées et ont permis de dresser un portrait robot de l’appelant dont les motivations sont purement politiciennes. Ce dernier proche de l’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo et vivant en France soutient nos sources, a cru bon d’installer la peur dans le camp de l’adversaire irréductible de son mentor, Alpha Condé qui devait installer ses quartiers dans cet hôtel à l’occasion de sa visite à Dakar. C’est à partir d’une cabine téléphonique à Paris qu’il a joint le standard de l’hôtel pour annoncer qu’une bombe allait exploser, rapporte « L’As ».


Jeudi 1 Octobre 2015 - 11:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter