​Guinée Equatoriale: Biens mal acquis, Malabo dénonce un complot et une tentative de déstabilisation d'Amnesty et d'investisseurs français


​Guinée Equatoriale: Biens mal acquis, Malabo dénonce un complot et une tentative de déstabilisation d'Amnesty et d'investisseurs français
Le gouvernement équato-guinéen, dénonce un complot international impliquant Amnesty International et des investisseurs français dans le cadre du procès sur les biens mal acquis.
 
C’est l’ambassadeur Anatolio Ndong Mba qui a sonné la charge devant les journalistes, pour dénoncer ce que son pays qualifie de « montage d’Amnesty international avec la complicité de certains opérateurs économiques français contre son pays ».
 
« Le tribunal correctionnel français n'est pas qualifié pour prononcer un tel jugement notamment à l'encontre du vice-président d'un Etat souverain », s’est insurgé le diplomate équato-guinéen.
 
Avant d’inviter la communauté internationale, à être « vigilante » sur la tentative de déstabilisation initiée par l’Ong Amnesty International, critiquée par de nombreux pays pour ses rapports partisans.
 
Pour mémoire, Teodorin Obiang, le fils du président, a été condamné à trois ans de prison, 30 millions d'euros d'amende et à la confiscation de ses biens évalués à un peu plus de 150 millions d'euros.