Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Harold Bornstein, médecin du président des USA: "Trump m'a dicté son bulletin de santé"



​Harold Bornstein, médecin du président des USA: "Trump m'a dicté son bulletin de santé"
Le médecin personnel de Donald Trump a déclaré que le président américain lui avait dicté son bulletin médical.
 
Le bulletin médical de Donald Trump, alors candidat à l'élection présidentielle américaine faisait état de "sa force physique et son endurance extraordinaire".
 
Ce rapport de santé parfait voire élogieux a été dicté par Donald Trump lui-même, selon son ex-médecin traitant, Harold Bornstein.
 
Le médecin new-yorkais a déclaré mardi sur les antennes de CNN que Trump "avait dicté cette lettre en entier".
 
"Je n'ai pas écrit cette lettre. Je l'ai juste inventé au fur et à mesure" a-t-il indiqué.
 
En décembre 2015, l'équipe de campagne du candidat Trump a diffusé cette missive élogieuse de son médecin qui précisait "sans équivoque" que Trump présenterait le meilleur état de santé jamais observé chez un candidat élu à la présidence des Etats Unis.
 Quelques mois plus tard, le médecin de Manhattan a avoué qu'il avait écrit la lettre à la hâte alors que la voiture de M. Trump l'attendait.
 
Les nouvelles déclarations d'Harold Bornstein interviennent alors que le médecin se retrouve sous les projecteurs après avoir déclaré à la NBC qu'un garde du corps avait visité son bureau sur Park Avenue l'année dernière et avait confisqué les dossiers médicaux du président Trump.
 
Selon M. Bornstein, le "raid" à son bureau est intervenu deux jours après que le New York Times l'ait cité dans une polémique capillaire en indiquant qu'il lui a prescrit un médicament pour la croissance des cheveux pendant des années.
 
Le médecin a déclaré que l'unique dossier médical et les autres copies - comprenant des résultats d'analyse de laboratoire - enregistrés sous le nom du président et divers pseudonymes ont été pris.
 
La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a déclaré que l'incident était "une procédure standard".

bbc.com

Mercredi 2 Mai 2018 - 19:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 11:30 RIHANNA NOMMÉE AMBASSADRICE DE LA BARBADE

Vendredi 21 Septembre 2018 - 22:48 Un mandat d'arrêt de la Zambie contre Koffi Olomide