Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Hausse du prix de l’électricité: Y en a marre et d’autres mouvements annoncent une manifestation le 13 décembre



​Hausse du prix de l’électricité: Y en a marre et d’autres mouvements annoncent une manifestation le 13 décembre
Face à l’incompréhension générale de la hausse du prix de l’électricité, Y en a marre et d’autres mouvements de la société civile sénégalaise entrent dans la dance. Après la manifestation de vendredi dernier, une autre d’une grande envergure est prévue le 13 décembre prochain.

« Nous allons contester cette mesure partout où le besoin se fera sentir. Nous allons faire face situation et refuser cette mesure de hausse des tarifs qui ne se justifie pas. La première étape du combat sera une marche le vendredi 13 décembre », a dit Ousmane Samb, membre de Frapp France dégage.

Ces responsables ont invité les organisations syndicales, les consommateurs et les citoyens à sortir en masse pour refuser cette mesure qu’ils attribuent au président Macky Sall. Parmi les revendications, ils exigent la libération de Guy Marius Sagna et compagnie, arrêtés vendredi dernier, lors d’une manifestation pour la même cause devant le Palais présidentiel.

Les accusations contre Guy Marius Sagna sont fausses. Il n’a agressé aucun gendarme. Il n’a ni jeté de pierre, ni de grenade, ni de sabre. Au contraire, c’est lui qui a été brutalisé », s’est désolé Mignane Diouf.

Les derniers chefs de prévention retenus contre eux sont: "Acte de nature à compromettre la sécurité publique, à occasionner des troubles politiques graves et à jeter le discrédit sur les institutions politiques et leur fonctionnement; incitation à la révolte, attroupement ayant occasionné des troubles à l'ordre public, participation à une manifestation interdite, rébellion, violences et voies de fait sur des agents de la force publique".

Salif SAKHANOKHO

Mardi 3 Décembre 2019 - 11:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter