​Incohérences dénoncées par l'opposition dans la loi de finance: le ministre du Budget parle d'une "erreur matérielle"



​Incohérences dénoncées par l'opposition dans la loi de finance: le ministre du Budget parle d'une "erreur matérielle"
Les incohérences que dénonce l’opposition dans la loi des finances sont une erreur matérielle. Telle est la réponse du ministre du budget qui informe qu’ : «il fallait écrire ministre délégué au lieu de Secrétaire d’Etat». Birima Mangara de souligner que la notification a été faite aux députés par le ministère des Finances.  

«Ce budget, depuis le mois d’avril les services techniques qui sont concernés, les ministères sectoriels travaillent sur la base de la nomenclature qui existait et aussi par rapport aux postes qui correspondaient au gouvernement de l’époque. Il est arrivé au moment du dépôt, certains ministères n’ont pu accéder aux sites pour corriger. Et le cas du Secrétaire d’Etat au Réseau ferroviaire a été évoqué, il s’agit d’une erreur matérielle qui peut se rectifier, le cas du Secrétaire d’Etat chargé du PUDC est le secrétaire au Réseau ferroviaire à proprement  parler n’ont pas de budget de fonctionnement. C’est quelques charges personnelles qu’on y a placées», a expliqué le ministre du Budget.

Birima Mangara ajoute : «Ces erreurs concernent seulement deux ou trois ministères. Et, dans la lettre qu’on a adressé le matin du 11 décembre à l’Assemblée nationale, parmi les erratas qui figurent dans le projet en bonne place, il y avait celui du Secrétaire d’Etat, il s’agit de la lettre numéro 11-814».  

Aminata Diouf

Mercredi 13 Décembre 2017 - 12:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter