Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​L’"Humanitarium itinérant", un espace de débats pour apporter des réponses aux défis humanitaires actuels



L’“humanitarium itinérant” pour l’Afrique de l’Ouest est un espace de débats qui associe les milieux humanitaires, diplomatiques, universitaires et militaires, au niveau régional et international, afin de mobiliser les acteurs à réfléchir ensemble et apporter des réponses aux défis humanitaires actuels.
 
Cette première édition, a pour objectif de placer Dakar au centre des lieux qui mobilisent, par le partage des connaissances, sur les défis humanitaires, de mettre l’accent sur le cyberespace et des défis qu’il pose, notamment en termes de risques, et de reconnaître le rôle des acteurs humanitaires dans la promotion du respect du DIH ( Droit international humanitaire) dans le cyberespace. Une conférence a été organisée, ce vendredi à cet effet, sur le thème : « Le cyberespace et ses défis humanitaires pratiques et juridiques en temps de conflits armés ».
 
Dans un monde constamment secoué par la rapidité du développement des Technologies de l’information et de la communication, les 70 ans des Conventions de Genève marqués par l'année 2019, sont au cœur du Droit international humanitaire (DIH). Une opportunité pour s’interroger sur les défis technologiques auxquels les sociétés humaines font face au sens large. Plus étroitement, discuter sur les défis et impacts que ces technologies ont et vont avoir à moyen et long terme sur les conflits armés ainsi que les conséquences humanitaires qu’elles engendrent.
 
Si les nouveaux développements scientifiques et technologiques sont très prometteurs pour l’humanité, leur utilisation en tant que moyen de guerre peut comporter des risques importants pour la protection des civils et peut constituer un défi pour l’interprétation et l’application des règles de droit humanitaire existantes régissant la conduite des hostilités. La cyberguerre pose des problèmes pratiques et juridiques. Le CICR souhaite ainsi susciter une discussion dynamique afin de partager les expériences et les expertises et à réfléchir sur la manière de répondre à de tels défis contemporains.



Vendredi 6 Décembre 2019 - 21:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter