Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Le FRN dénombre 400 mille électeurs entrés illégalement dans le fichier électoral après la présidentielle de 2019



​Le FRN dénombre 400 mille électeurs entrés illégalement dans le fichier électoral après la présidentielle de 2019
Le Front de Résistance National indique que des centaines de milliers d'individus sont entrés illégalement dans le fichier électoral entre la dernière présidentielle de février 2019 et le mois de février 2021. Mamadou Diop Decroix et Cie indiquent qu'il y a deux moyens d'entrer dans le fichier électoral, c'est soit pendant la refonte du fichier électoral ou bien pendant la période de révision des listes électorales.

"Le rapport dit que dans la période allant du 24 février 2019 au 24 février 2021, plus de 400 mille électeurs sont entrés dans le fichier électoral. Or, entre le 24 février 2019 à 24 février 2021, il n'y a pas eu de révision du fichier électoral, de refonte du fichier électoral", note le FRN.

Avant d'ajouter: "les 400 mille électeurs qui sont entrés dans le fichier électoral l'ont été de manière illégale. Le fichier ne respecte pas les prescriptions légales en la matière".
 
 L'objectif de l'audit était de vérifier si le fichier électoral est biométrique. Les experts disent que dans le rapport, "un nombre équivalent à 214.199 électeurs sont dans le fichier électoral sans empreinte biométrique. Et parmi ces 214.199 électeurs, il y a 22.000 absents. Les 214.199 électeurs équivalent à 3,2% du fichier électoral sont dans ce fichier sans données biométriques. Ce fichier n'est pas biométrique".
 
Le FRN souligne que le fichier ne répond pas à sa finalité et que l'une des finalités du fichier électoral est sa capacité à garantir des élections libres et équitables.

Moussa NDONGO (Stagiaire)

Mercredi 5 Mai 2021 - 17:20


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter