Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Le Sénégal entre en guerre contre l’Etat « islamique » ? Decroix interpelle Macky



"Le que député que je suis interpelle solennellement le Président de la République J’ai lu ce mardi 15 décembre 2015, sur la toile, je cite : « L'Arabie saoudite annonce la formation d'une coalition islamique de 34 pays pour combattre le terrorisme. » Et notre pays, le Sénégal, est cité comme étant membre de cette coalition qui entre en guerre contre l’Etat « islamique (EI)». La même dépêche indique : « les opérations de cette nouvelle coalition seront dirigées depuis Riyad, la capitale du royaume wahhabite ». 
La dépêche poursuit : « Cette troisième entité militaire vient s'ajouter à celle composée par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, qui bombarde les positions de l'EI en Syrie et en Irak, et à la Russie, l'Iran et le Hezbollah libanais, qui combattent également l'EI dans ces deux pays ».
Nous voici, encore une fois, confrontés à une situation gravissime où, depuis l’étranger, l’on nous apprend que notre pays s’apprête à entrer dans une guerre dont le centre de commandement est déjà identifié, à notre insu", réagit le coordonnateur du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR). 


Mamadou Diop Decroix évoque dès lors "l’Article 59 de notre constitution qui stipule de manière claire et sans équivoque, que « La déclaration de guerre, est autorisée par l’Assemblée nationale ».
A ma connaissance, une telle implication du Sénégal dans la guerre contre l’E ‘I’ n’a jamais été évoquée ni discutée dans notre pays encore moins au sein de la représentation nationale". Ce, avant pour se demander si "nous sommes une république banania ?".  L’intervention au Mali, nous nous souvenons tous que lorsque le problème s’est posé de projeter nos troupes au Mali, la réponse du gouvernement face aux interpellations au sujet du respect de la constitution a été qu’au Mali, il ne s’agissait pas d’une guerre, mais d’une opération de maintien de la paix. Nous savons tous aujourd’hui ce qu’il en est", sert-il. 

"L’intervention au Yémen, au courant de cette année 2015, il a encore été question d’impliquer notre pays dans une guerre, celle qui se passe au Yémen. La réprobation populaire qui s’en est suivie a entraîné ce dossier dans les corbeilles de l’oubli. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, notre opinion publique ne sait strictement rien des tenants et des aboutissants de cette sombre affaire. Aujourd’hui, c’est la guerre contre l’Etat islamique. Dans les pays démocratiques qui se sont engagés, les peuples en ont largement discuté et les parlements ont été saisis, sans compter qu’il s’agit jusqu’ici des pays les plus puissants du monde qui ont des intérêts énormes dans l’épicentre de cette confrontation", martèle le secrétaire général de And-Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (AJ/PADS). 


Pour le coordonnateur du FPDR, "le Président de la République, il est vrai, est le Chef suprême des Armées" mais "il ne peut pas faire ce qu’il veut des Armées. Il a besoin de l’aval de la représentation nationale pour engager le Sénégal dans une guerre". "Je demande au Président de la République de nous édifier, à travers une adresse à la Nation ou toute autre formule convenable, sur les tours et contours de cette affaire car l’heure est grave", publie Mamadou Diop Decroix sur sa page facebook. 


Jeudi 17 Décembre 2015 - 10:18




1.Posté par Khalilou Gueye le 27/12/2015 15:42
maky sall sarakhé ne gnou? wayé dou yombé nonou. Les événements du dernier pèlerinage à la mec est un signe... Maky teyal. Le Sénégal pleur encore ses hommes morts pour la France et qui ont été remercié par du plomb sous la peau. Nous sommes tous mort au camps Thiaroye. Nous sommes tous des Jambar et pas des mercenaires. Et tu emploie la force comme tu fais avec les Imam, nous emploierons le nombre/ Je doute tu puisse assurer les transport et le matériel à tous les sénégalais pour se rendre au Yemen. Nous allons inondé ton avion ou ton bateau...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >