Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Libération de Karim Wade: la Cojer de Mbacké tacle Idrissa Seck et ‘’Y’en a Mare’’

La Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de Mbacké a recadré le mouvement ‘’Y’en a Mare’’ et le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck. Pour avoir tenu des propos irrespectueux sur la libération de Karim Wade. Ce, lors de la distribution de denrées alimentaires à des foyers religieux, en ce mois de Ramadan. Serigne Mbacké Faye et Cie ont par ailleurs appelé leurs frères et camarades de parti à l’unité afin de remporter les prochaines élections.



Le Cojer de Mbacké n’a pas attendu longtemps pour apporter une cinglante réplique au mouvement  ‘’Y’en a Mare’’ et au président du parti Rewmi, Idrissa Seck, coupable d’avoir tenu, selon elle, des propos irrespectueux par rapport à la grâce présidentielle accordée récemment au fils de Me Abdoulaye Wade.
 
En effet, lors de la tournée organisée dans le cadre de la distribution de denrées alimentaires à des foyers religieux au niveau de Mbacké, ladite structure n’a pas manqué de recadrer  ceux qu’ils  considèrent comme des détracteurs du régime du Président Macky Sall. « Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck et les ‘’Y’en a maristes’’ sont des gens mal placés pour nous donner des leçons par rapport à la libération de Karim Wade. Si les derniers cités vont jusqu’a dire que tous ceux qui ont demandé la libération de Wade fils, sont des voleurs, nous disons que la situation est plus  que grave dans la mesure où parmi ceux qui ont voulu cette libération, figurent en bonne place de hautes personnalités de tout couche confondue », a réagit le coordonnateur de la Cojer locale.
 
Selon Serigne Mbacké Faye, le patron du conseil départemental de Thiès, «est un leader qui est dépassé par les événements car il croyait que le fils de Me Wade allait purger ses six (6) années de condamnation». Ces jeunes « apéristes » ont saisi l’opportunité pour se prononcer sur la vie de leur formation politique. « Le parti se porte bien dans le département de Mbacké malgré notre défaite lors des derniers scrutins. En revanche, conscients  de cette situation, nous sommes en train de réparer les erreurs en appelant à l’unité pour mieux préparer les élections à venir… », rapporte « Libération ».                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                


Lundi 27 Juin 2016 - 10:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter