Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Lutte contre le terrorisme : Le Foll décline la double stratégie du Gouvernement français

Dans la lutte contre le terrorisme, la France adopte une double stratégie: la coopération et la sécurité. C’est ce qu’à fait savoir le porte-parole du Gouvernement français, par ailleurs ministre de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt. Stéphane LE FOLL décline la stratégie de son pays contre le terrorisme. Il s'agit de rencontres et des opérations de coopération pour vaincre le terrorisme, mais aussi éviter qu’il ne se propage dans d’autres régions avec les risques et les drames que cela peut apporter.



 En marge de la cérémonie de signature d’une Convention sur les clusters horticoles entre le Sénégal et la France. Le porte-parole du Gouvernement français, par ailleurs ministre de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt est revenu sur la guerre contre le terrorisme que mène actuellement la France. 

«La France est une puissance militaire mobilisée sur les théâtres extérieurs, notamment au Mali avec l’opération Barkhane, mais aussi, nous sommes mobilisés dans une coalition en Syrie et en Irak», a souligné Stéphane LE FOLL.

Le Porte-parole du Gouvernement français à Dakar d'ajouter: «nous avons besoin de construire partout où cela est nécessaire avec  les pays limitrophes des zones de conflits, des partenariats et surtout des collaborations qui sont fortes en termes de renseignement, en termes de coordination d’action des forces, en termes de mobilisations des forces».

 Sur la question de stratégies de défense, il a révélé que «le sujet nous concerne puisque sur la bande Sahélo-Saharienne, on a installé un dispositif militaire sur près de 3500 à 4000 km ». Et, de poursuivre: «on a besoin d’appui à la fois sur les zones dans lesquelles les choses se sont améliorées pour consolider la paix et la stabilisation dans les zones de conflits où nous sommes très mobilisés militairement. Nous avons besoin d'avoir les appuis nécessaires pour pouvoir assurer nos missions».

Le ministre de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt a indiqué que «c’est très important pour la France d’avoir ces rencontres puisque c’est la condition de la cohérence et de la coopération nécessaire à la réussite de la mission dans laquelle nous sommes engagés».

Aminata Diouf

Vendredi 29 Juillet 2016 - 17:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter