Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Macky Sall parle du ralliement de Idy : « c'était un sérieux adversaire, il nous a fallu du courage pour parler »



Le président de la République du Sénégal s'est exprimé pour la première fois du ralliement de l'opposant Idrissa Seck à la mouvance présidentielle. En effet, vendredi lors de la cérémonie d’hommage rendu à Mama Ngina Kenyatta, lauréate de l’édition 2019 du "prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique ", le chef de l'Etat est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à instaurer le Dialogue national.

Un dialogue qui selon le Président Sall, lui a permis d’instaurer la journée nationale du dialogue au Sénégal et notamment de convaincre Idrissa Seck à rallier la mouvance présidentielle. « Le résultat de ce dialogue, on le voit, c’est l’apaisement de la situation politique du Sénégal. Parfois, on s’étonne de l’exception sénégalaise, et le fondement, c’est que le Sénégal est un pays de dialogue. Aujourd’hui nous avons Monsieur Idrissa Seck, qui était un adversaire, un sérieux adversaire. Et bien, il a fallu du courage pour que nous parlions. Nous avons parlé pendant plusieurs séances d’abord pour le Sénégal. Puisqu’en 2019, lorsque j’ai été réélu de façon brillante, j’avais une majorité confortable pour gouverner », a-t-il déclaré.
 
Sur les résultats produits par le Dialogue, Macky Sall d'indiquer: « Pour ma part, le dialogue est une vertu. Et je considère que le dialogue est l'arme des forts contrairement à ce qu’on peut penser. À mon accession à la tête du pays, j’ai instauré le dialogue comme un mécanisme permanant de gouvernance. C’est d’abord un dialogue avec les acteurs sociaux, de l’école, de la santé, également un dialogue politique, social ».

Avant d'ajouter: « Je n’avais aucun problème. J’ai une majorité confortable à l'Assemblée nationale. Il y a eu des critiques sur le système électoral, j’ai dit dialoguons, venez discutons sur tout ce qui vous gêne. Et sur les 27 points inscrits sur la plateforme du dialogue, les 25 ont trouvé un consensus total ». 


 


Samedi 12 Décembre 2020 - 10:20


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Pape ansou Diedhiou le 13/12/2020 17:09
Espérons que le dialogue va apporter quelques changements pour le devenir des sénégalais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter