Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Manifestants tués en Guinée : le FNDCG section Sénégal exige l’arrestation d’Alpha Condé



​Manifestants tués en Guinée : le FNDCG section Sénégal exige l’arrestation d’Alpha Condé
Le rapport publié par Amnesty International épinglant la Guinée pour grave violation des Droits Humains suscite d’avantage lire des Guinéens. Ainsi le Front National pour la Défense de la Constitution Guinéenne (FNDCG) section Sénégal condamne, et exige l’arrestation d’Alpha Condé.
 
« Nous avons recensé entre janvier 2015 et octobre 2019, au moins 70 personnes qui sont décédées dans le contexte des manifestations. D’après les témoignages que nous avons reçus, mais aussi les balles que nous avons trouvées sur place, les forces de sécurité sont impliquées dans au moins 59 décès », a souligné François Patuel chercheur Amnesty International, spécialisé sur l’Afrique de l’Ouest.
 
Le rapport publié par Amnesty International déplore ce qui s’est passé en Guinée avec les manifestants tués par des dizaines, l’opposition réprimée, l’impunité policière, les violations des droits qui se multiplient.
 
Samira Daoud, Directrice régionale adjointe d'Amnesty International pour l'Afrique, demande aux autorités à ce que le droit à la liberté de manifester s’exerce, etde  cesser de systématiquement interdire les manifestations.



Jeudi 14 Novembre 2019 - 15:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter