Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Me Assane Dioma Ndiaye « le Sénégal peut devenir un hub de la Justice internationale »



​Me Assane Dioma Ndiaye « le Sénégal peut devenir un hub de la Justice internationale »
Le Sénégal, un hub de la justice internationale ! Une ambition bien chère à Me Assane Dioma Ndiaye, un des avocats des victimes de l’ancien président Tchadien Hussein Habré. Selon lui, cette place de prestige est en quelque sorte liée à la conduite du procès d'Habré. 
Me Ndiaye a formulé ce vœu lors d’un atelier sur la campagne de sensibilisation sur les Chambres Africaines Extraordinaires, chargées de juger M. Habré détenu au Sénégal. À l’entendre parler, le Sénégal doit montrer l’exemple. « Ce procès pourrait être la porte ouverte contre l’impunité. Il peut dissuader beaucoup de présidents Africains à commettre des massacres sur leurs peuples » lance Me Assane Dioma Ndiaye.
D’ailleurs l’un des principaux conseils des victimes d'Hussein Habréa reconnu devant les journalistes que, s’ils ont eu autant d’écueils pour la tenue de ce procès, c'est parce que certains chefs d’État craignaient de se faire rattraper par leurs actes. « Il y a des chefs d’État africains n’ont jamais voulu que ce procès est lieu et d’autres n’en  veulent toujours pas ». Sans doute c’est par ce qu’ils ont peur de se faire rattraper par cet exemple. 


Mercredi 19 Novembre 2014 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter