​Menaces sur Walf Fadjri: le CDEPS condamne toute entrave à la liberté de la presse



​Menaces sur Walf Fadjri: le CDEPS condamne toute entrave à la liberté de la presse
Le Conseil des Diffuseurs et Éditeurs de Presse du Sénégal (CDEPS) exprime son inquiétude sur les menaces d’arrêt de diffusion de la télé et de la radio du groupe Walf Fadjri. «Cet arrêt de diffusion de la radio et de la télé de Sidy Lamine Niasse serait motivé par la propagande, le jour du vote, en faveur du NON au référendum de ce dimanche 20 mars 2016. Cette situation serait grave pour la presse sénégalaise», note le communiqué parvenu à Pressafrik.com.

Le Sénégal étant un État de droit, le CDEPS pense que «toute interdiction de diffusion d’un organe de presse doit se faire conformément à la loi». Fort de cela, le Conseil condamne «toute entrave à la liberté de la presse».

Mamadou Ibra KANE et Cie en appellent le Gouvernement et les organes de presse du Sénégal à s’inscrire dans la stricte légalité.


Lundi 21 Mars 2016 - 10:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter