​Niger: les opérations de déguerpissement se poursuivent à Niamey

Au Niger, le syndicat des commerçants a prévu de manifester ce lundi pour protester contre l’opération de déguerpissement du commerce anarchique aux abords des grands axes de la capitale. La manifestation n’a pas été autorisée, mais le syndicat entend déposer un autre préavis pour une marche pacifique le 3 octobre prochain. Ces opérations de déguerpissement du petit commerce entamées depuis presque un mois suscitent la colère, l’incompréhension et le débat dans les rues de Niamey.


La démolition du petit commerce est le sujet qui anime les discussions, les réseaux sociaux. Ces centaines de commerçants, ces pères de famille jetés au chômage pendant les périodes de fête et de rentrée scolaire ne laissent pas indiffèrent Omar, un enseignant : « Au lieu de s’atteler à rendre Niamey plus joli en nous ramassant, en nous dégageant ces immondices-là, ils n’ont trouvé d’autres choses à faire que de détruire l’économie du pays. Parce que c’est de cela qu’il s’agit ».
 
Ousmane, étudiant, a un avis contraire, il épouse parfaitement la décision de déguerpir ces commerces : « Ce que le gouverneur fait là c’est vraiment un acte salutaire parce que les petits commerçants, vraiment ils obstruent trop les rues. C’est ça qui crée les embouteillages. Ça ralentit la circulation et ça a vraiment des conséquences même sur la sécurité des gens ! »
 
Le gouverneur de Niamey, qui pilote cette opération, a été félicité en Conseil des ministres et encouragé à poursuivre l’opération avec « rigueur et équité ».



Source: Rfi.fr