Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​OMVS : les raisons de la suspension du marché de 739 millions de dollars attribué à Sinohydro



Encarté depuis un an pour une garantie bancaire sur un marché de 739 millions de dollars, Sinohydro est passé par la fenêtre pour rafler un marché alors que son offre est plus chère de 7 millions de dollars. C’est, d'après Libération, ce qui s’est passé à l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), dans le cadre du marché pour la construction et la mise en service du projet d’aménagement hydro-électrique de Koukoutamba sur le fleuve Bafing en République de Guinée Conakry lancé depuis juin 2016.
 
Selon nos confrères, le chinois Sinohydro Corporation a passé, un accord avec la Banque africaine de développement (BAD) après avoir été pris en flagrant délit de fraude dans un appel d’offres en Ouganda.
 
Libération renseigne que l’ARMP a pris la décision depuis le 3 mai 2018 à la suite d’un recours introduit par la société China Gezhouba Group Co Ltd (CGGC). CGGC a saisi l’OMVS d’un recours gracieux rejeté par la suite avant de saisir l’ARMP à la suite de la publication de l’attribution provisoire du marché à Sinohydro Corporation pour la rondelette somme de 999 millions de dollars.
 
Dans le recours transmis à l’ARMP, CGGC qui, lui « vendait » le même service à 732 millions de F CFA, soit un écart de 7 millions de dollars par rapport à la proposition de Sinohydrone, ne cache pas son étonnement et s’insurge contre ce qu’il qualifie de forfaiture.
 
Une enquête menée par le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la BAD à révélé que Sinohydro Corporation s’est engagé dans des pratiques frauduleuses dans le cadre d’un appel d’offres pour des marchés de travaux dans un projet d’appui routier financé par la banque en Ouganda.


Vendredi 8 Juin 2018 - 12:09


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter